Faire ses maki à la maison

Capture d’écran 2015-06-28 à 19.18.13Personnellement j’adore les maki, les sushi, les sashimi, les yakitoris, les gyoza … bref j’adore la cuisine japonaise. Alors pourquoi ne pas essayer soi-même ! Je me suis fais la réflexion l’autre jour d’ailleurs, ne plus manger de poisson cru pendant ma grossesse a surement été mon plus gros manque. Alors aujourd’hui je me fais plaisir!

Pour faire ses maki soi-même il faut s’équiper :

– une natte en bois

– algues nori

– riz spécial sushi / maki

– vinaigre de riz

– thon cru (pavé)

– saumon cru (dos)

– philadelphia 0%

– avocat

Pour 2 personnes (environ 18 maki/personne) : 6 algues + 250 grammes de riz. Attention il faut prévoir une petite heure pour bien tout préparer.

Dans un saladier, laver 4 fois votre riz avant la cuisson. Dans une casserole, versez 450 ml d’eau, ajoutez votre riz lavé puis allumez le feu : doux. Mettre un couvercle, et attendez la première vapeur (celle qui vous fait flipper parce que vous croyez que ça va déborder, mais attention il ne faut pas soulever le couvercle pendant ce temps), à ce moment là mettre à feu fort pendant 1 min et prenez soin de touiller. Après une minute chrono, repassez à un tout petit feu, remettez le couvercle et laissez cuire 12 min. Après ces 12 min, éteignez le feu, mettez votre casserole en dehors de la plage, enlevez le couvercle et laissez reposer 10 min.

Pendant ces 10 min, préparer votre poisson. Coupez en longue lamelle fine (n’oubliez pas que vous devez rouler votre maki, et donc cela ne doit pas être trop épais). Faites de même avec votre avocat.

Après ces 10 min, mettre deux cuillères à soupe de vinaigre de riz, et mélangez.

Préparez sur votre natte une algue nori, étaler une fiche couche de riz avec une spatule en bois (cela collera moins qu’avec vos doigts), en veillant à bien laisser 1 cm sans riz de chaque côté : cela vous permettra de mieux rouler le maki. Une fois votre riz étalé, mettre une lamelle de poisson à 1 cm du bord de votre riz (donc à 2 cm du bord de votre algue). Pour rouler, garder le contact avec la natte, et non l’algue sinon vous allez casser le rouleau. Veillez bien à rouler très serrer. Faites cela doucement, puis réserver au frais avant de couper en forme de maki.

Vous pouvez diversifier vos maki avec de l’avocat et/ou du Philadelphia light.

Préparez votre wasabi, et votre soja. Bon appétit!

Madi

Suivez-moi aussi sur Instagram : @madi_mom_healthy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s