Tu sais que tu es enceinte ( et débile ) quand…

  1. Quand tu sors travailler en jupe mais sans culotte ( et que tu t’en aperçois 500 mètres plus loin). True story.
  2. Quand tu fonds en larmes au supermarché parce qu’ils ont échangé de place les jambons et les jambons de poulet. Oui, ça m’est arrivé aussi.
  3. Quand tu cherches le chocolat pâtissier dans le congélo et que tu commences à insulter tout le monde de mal ranger les choses. Et tu finis par te rappeler qu’en fait c’est pas la que ça se range …
  4. Quand tu retrouves ta carte naviguo dans le même congélo ( il s’y passe des trucs manifestement ).
  5. Quand tu essayes d’expliquer à quelqu’un qu’elle pète plus haut que son cul et que tu en as marre de ses manières « pouet-pouet ». Ouais, tu confonds les mots. Du coup, tout ce que tu dis est beaucoup plus con.
  6. Quand tu te réveilles la nuit avec une grosse envie de saucisse de Morteau. Non mais je parle de la vraie, celle que tu bouffes avec les lentilles, pas celle de ton mari ( selon son imaginaire et ses échelles de taille.)
  7. Quand tu te couches le soir ( à 21h45 ) en te sentant plus parce que t’as réussi à ne pas faire de sieste aujourd’hui.
  8. Quand t’es allongée sur le dos dans le lit et que tu veux te relever. Ah ba non tu peux pas, t’as oublié ? Tes abdos sont partis au club med sans toi. Du coup, tu galères comme une tortue bloquée sur la carapace et tu te dis pour t’encourager « putain faut que je roule sur le côté et c’est bon ».
  9. Quand avant tu pouvais courir 10 km sans être trop essoufflée, et maintenant quand tu te penches pour faire tes lacets t’es tellement en train de crever niveau respiration que t’hésites à sortir en tongs en janvier. Et tu te demandes pourquoi tu détestais les chaussures à scratch finalement … et les Crocs.
  10. Quand ton inconscient est atteint du syndrome Gilles de La Tourette, et que tu insultes presque tout ce qui bouge autour de toi dans ta tête. Exemple de mise en situation : la sage-femme s’extasie sur tes vergetures « oh c’est marrant ça ! Vos vergetures partent en étoile autour de votre nombril » la tu penses : sale pute. Et ta mère elle part en étoile ? / Autre exemple : Quand tu cèdes à l’appel du leggings de grossesse ( genre au 4ème mois tu te dis : oh non mais les meufs qui craquent la dessus, vraiment elles ressemblent à rien quoi. Jamais je porterai un leggings chéri tu m’entends ? JA-MAIS. j’ai encore un sens commun de la mode merde. PUIS AU 8ème mois, tu pleures pour que ton mari t’emmènes à H&M pour en acheter un, et tu lui fais signer un serment de quoi s’il te balance à Cristina tu lui épiles les couilles à la cire chaude.) Donc pendant que tu choisis ton leggings, là tu entends une petite voix dire à une vendeuse  » excusez moi vous n’auriez pas ce jeans en 34 svp ? parce que j’avoue que je suis rentrée dans mon 8ème mois et je ne rentre plus dans mes pantalons d’avant bébé depuis 1 semaine haha ! ». La tu te décales pour la mater de haut en bas. Et tu l’insultes, de haut en bas.
  11. Quand tu as un sentiment de supériorité intense quand tu doubles tout le monde aux caisses prioritaires, où que quelqu’un se lève pour toi dans le bus. T’attends qu’une seule chose : qu’une personne râle pour lui sortir « Excusez moi monsieur mais vous avez choisi de faire la queue dans une caisse prioritaire : fallait s’y attendre ! » Connard. Non mais. Je porte mon utérus rempli de bébé, porte tes couilles elles sont moins lourdes.

La prise d’otage de nos neurones pendant la grossesse ne dure qu’un temps. Heureusement … Tout ce que je vous ai dit la c’est du vécu ! Faites péter vos histoires les filles !

( La photo c’est le ventre que t’auras si tu décides d’en chier pendant des mois et mois. )

Madi

Publicités

One Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s