Expliquer à ses enfants l’homosexualité

Bon ok pour l’instant ( avril 2016) elles ont 2 ans et 2 mois, mais la tolérance et l’éducation c’est tous les jours au quotidien.

Mais surtout, c’est dire une chose et l’appliquer en situation. Parce que je connais plein de gens qui font les mecs tolérants et puis dès que ça concerne leur vie, leur entourage là tout d’un coup y a plus personne. La grande tolérance s’envole et fait place à une étroitesse d’esprit assez édifiante. Je veux apprendre à mes enfants à ne pas trop parler pour ne rien dire et surtout bien agir quand il le faut. Cette généralité c’est valable pour un peu tous les sujets, mais aujourd’hui dans cet article je veux parler de l’homosexualité.

Je souhaite que mes filles comprennent bien que voir un garçon aimer un garçon, et une fille aimer une fille : ce qu’elles voient c’est de l’amour. Rien d’autre.

J’ai horreur du mot « normal » appliqué à la situation de l’orientation sexuelle. La norme, c’est que la société a défini au nom des bonnes convenances. Je pense que la norme ça devrait être l’acceptation pleine et franche.

En France, on est censé être l’un des pays les plus évolués, les plus ouverts. Mais ce n’est pas forcément le cas. On sent bien que la vieille France catholique n’est pas très loin, hors la France est un pays laïque. Alors pourquoi aujourd’hui en 2016, les prudhommes disent que c’est normal d’insulter un homme de pd parce qu’il est coiffeur ?

Il faut avoir vécu dans une grotte pour croire que l’homosexualité c’est une tare des temps modernes. Les mecs (enfin quand je dis les mecs c’est les gens) je vous signale quand même que pendant que Jules César se faisait trucider à grands coups de couteau, il était de coutume d’avoir un amant gay pour le chef de famille, le « pater familia ». Woops, on a oublié de vous le dire en cours d’histoire ? Tiens donc, comme c’est arrangeant. Fermer les yeux sur une réalité, c’est un peu con non ? Et ensuite venir dire que c’est anormal … Non, l’amour intervient dans chacun de nous, quelque soit le moment avant ou après jésus, point.

Quand j’étais au collège, je me souviens qu’on devait faire un débat sur l’homosexualité. Moi j’ai pris la position pour défendre le cas. Une fille m’a quand même demandé si c’était une maladie, si c’était contagieux, si on pouvait l’attraper en maternelle… C’était y a plus de 10 ans et ça me travaille encore.

Je ne comprends pas pourquoi dans le monde les gays sont jetés en prison, encourent la peine de mort, pour de l’amour. J’ai mal au coeur de voir toute cette haine. Je refuse que mes enfants voient autre chose que de l’amour la dedans.

Je ne comprends pas pourquoi on a du lutter pour le mariage pour tous. Pourquoi sommes nous arrivés à des absurdités telles que : et si c’est ça c’est la polygamie ? ou la zoophilie ? Ou un papa peut épouser sa fille ? Pourquoi dans la tête des personnes qui sont contres certaines vont carrément à ces extrêmes qui n’ont rien à voir? Et puis, si deux hommes se marient, dans votre vie de tous les jours ça va changer quoi? Vous allez pas avoir mal quelque part dès que deux homos se passent la bague au doigt. Refuser le mariage ça va pas supprimer les gays.

Je ne comprends pas ce besoin humain de rejeter des minorités au nom d’un caractère type. Y a 60 ans on rejetait les blacks ( bon on est pas au top encore sur le sujet hein ), maintenant c’est les gays. Bon je ne parle même pas de l’amalgame général sur les musulmans parce que ce n’est pas le sujet la.

Je veux dire on a tous les mêmes organes, on est tous pareils, alors pourquoi je vais me mêler de leurs histoires de cul alors que ça ne me concerne pas? Si les personnes s’aiment et qu’ils veulent se marier bah go ! Souvent, je parle de mariage avec mon meilleur ami et parrain d’une de mes filles, et jamais de la vie j’ai eu un sentiment d’anormalité le concernant. De même, on parle de quand il aura des enfants. Parce que c’est un mec formidable et je vois pas bien au nom de quoi il n’aurait pas le droit d’être un papa. Y a tellement d’enfants malheureux sur terre, que je ne comprends pas pourquoi des familles ne peuvent pas adopter, quelque soit le schéma familial. Si les personnes sont stables, s’aiment et ont de quoi rendre un enfant heureux pourquoi se formaliser sur deux papas ou deux mamans?

J’espère que quand mes filles seront à l’école elles sauront comprendre que l’enfant en face d’elles qui a deux mamans ou deux papas,  c’est un enfant comme les autres. Qu’il n’y a pas de question à se poser, qu’il n’y a pas à flipper.

Enfin, moi j’ai été élevé comme ça.

Madi

Suivez-moi aussi sur Instagram : madi_mom_healthy

Publicités

2 Comments

  1. soisbioetbatstoi

    Madi président, j’était avec une nana pendant trois ans et j’ai entendu tout un tas de truc du genre  » mais le sexe ça te manque pas « ,  » cest parce que les hommes ne veulent pas de toi « ,  » qui c’est qui fait le mec  » enfin un tas de conneries et je te parle même pas des insultes ou c’est sale gouines ou c’est des sous entendus sexuel à longueur de temps . Etre gay c’est degeulasse mais deux nana ensemble c’est du porno

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s