Une alimentation sans gluten et sans lactose

Cela fait presque 10 ans que j’ai régulièrement mal au ventre. Mais mal au ventre version j’arrive plus à me tenir droite, c’est à pleurer, mon ventre est énorme et cela met très longtemps à s’estomper ( en général avec la nuit et en dormant sur le ventre, ce qui me soulage plus ou moins ). Ce n’est pas régulier.

Il y a de longues périodes où tout va bien et des semaines où dès que je mange quelque chose je souffre en continue. Alors c’est pas que ça commence à devenir chiant mais si !

En juin 2015 j’avais fait une cure sans gluten et en quelques jours les résultats étaient probants ! Nous sommes en mai 2016, et j’ai enchainé plusieurs semaines de douleurs de bidou quotidiennes. Le ventre énorme, l’usine à prout, les rôts non stop, et la douleur aïgue… Il faut que ça cesse ! Pour se faire j’ai décidé d’arrêter le gluten et le lactose pour le mois de mai.

Le gluten c’est quoi ? 

C’est une protéine qui se trouve dans certaines céréales et qui une fois consommé peut provoquer une réaction de type allergique. En fait le corps va créer une brigade d’anti corps pour foutre une rouste au gluten qui n’est pas le bienvenu dans certains corps. Sauf que cette croisée contre le gluten ça défonce sauvagement au fur et à mesure la muqueuse intestinale. Pour faire un mauvais parallèle ton intestin se retrouve comme la place république après une nuit debout. En gros c’est le bordel et c’est hyper long à remettre à neuf. En plus du mal de ventre ça entraine une fatigue, voir de l’anémie. Et pour les enfants qui en souffrent cela peut carrément entrainer un retard de croissance. Pas cool du tout.

Bordel mais je fais comment pour savoir où y a du gluten ? 

Easy ! Y en a dans le blé, le seigle, épeautre, avoine et orge. Du coup faut que tu évites tout ce qui en contient. C’est à dire salut le pain, salut les pâtes, salut les gâteaux. Bon comme ça ça fait hyper déprimant, ambiance lapidez moi à coup de cookies. Mais y a pleins de farine ( farine de riz ) qui marche très bien en trompe couyon pour refaire des recettes.

Manger sans gluten : oui mais comment ? 

Le soja, le riz, le sarrasin, le maïs, le quinoa… ça c’est ok encore ! On n’est pas complètement puni ! Sinon, en gros cela consiste à manger frais. Il n’y a pas de gluten dans les fruits et les légumes. Il faut réapprendre à créer son assiette avec des légumes et des légumineuses, et/ou des céréales adaptées. Sinon pour ce qui est des tartines le matin, il existe maintenant en supermarché des rayons sans gluten, donc tout n’est pas foutu. Prenez bien soin de lire les listes d’ingrédients sur les aliments que vous achetés. Sur les produits bruts comme un filet de poisson ou une courgette : pas d’inquiétude. Par contre la charcuterie, le jambon… Les conservateurs sont pas toujours terribles !

Manger sans lactose en plus ? 

J’ai décidé d’associer l’élimination du lactose avec le gluten car je ne sais pas de quel groupe de protéine mon mal de bide provient. Alors déjà il faut laisser au moins 2 semaines le corps tranquille, et ensuite je verrai bien comment je me sens. Le lactose c’est un sucre double contenu dans le lait et ses dérivés, donc attention aux yaourts, crèmes etc. Quand on est intolérant au lactose c’est que notre système digestif ne produit pas assez de lactase pour aider le corps à accepter de ce sucre double. Du coup ça fout le bordel again. C’est assez pute le lactose parce qu’il peut y en avoir partout. Par exemple il peut y en avoir dans les compotes, quelques traces mais quand ça n’atteint pas un certain pourcentage de présence, les sociétés ne sont pas obligées de le mentionner. Il y en aussi pour faire les médicaments, ou bien l’homéopathie. On se sent très vite cerné !

Et les carences dans tout ça ? 

Avec le gluten pas de carence, mais veillez bien à manger équilibrer quand même ! Mais avec le lactose attention à la vitamine D.

 

Madi

Suivez moi aussi sur instagram : @madi_mom_healthy

Mon 1er livre de cuisine est disponible à l’achat, cliquez sur ce lien : LIVRE

 

 

 

Publicités

One Comment

  1. Clémentine

    Bonjour,
    Je ne pense pas que ce soit le lactose qui pose problème dans le lait mais la caséine qui est bien la protéine du lait. En effet quand on est hypersensible au gluten (protéine du gluten) on l’est souvent aussi à la protéine du lait. Mais c’est totalement différent de l’intolérance au lactose. Perso je suis sans lait animal et sans gluten depuis 1 an, c’est difficile mais ma santé est tellement meilleure que je poursuis ce « régime » alimentaire. C’est important d’être précis pour que chacun comprenne et se reconnaisse éventuellement dans ses symptômes car on entend tellement de choses aujourd’hui qu’on ne sait plus très bien de quoi on parle et c’est dommage car il y a tant à y gagner sur le plan de la santé!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s