Les routes ( à la con ) italiennes

1. Il faut jouer aux devinettes concernant la vitesse de circulation. Attention subtilité ! Ne pas se fier aux conducteurs italiens qui ont tous l’air de conduire un go fast.
2. Sur les autoroutes, les voies d’insertion et de sortie font environ 50 cm. Conseil de spaguetti futé : ayez l’œil tel l’aigle de la route pour les repérer et une solide plaquette de frein.
3. Les italiens sont gentils ils nous offrent super souvent des surprises. Comme les indications de route. Moi j’adore avancer à l’aveugle et devoir trouver dans une floppé de panneaux le notre. C’est gentil j’adore Mais où est Charlie justement ! Rigolade plus plus : les panneaux sont écrits en rikiki et sont tjs placés au moment des embranchements : jamais avant. Trop de lol.
4. Les italiens sont joueurs, il est monnaie courante de jouer à saute mouton avec les voitures des autres. Exemple de mise en situation : vous roulez tout droit gentiment, derrière vous un italien. Attention attaque surprise de panneaux ! L’italien se jette sur la voie de gauche, accélère pour vous dépasser, se rabat devant vous pour sortir sur la voie de droite. Fiou, ça me fait encore des guillis tellement que j’en rigole.
5. Oubliez les distances de sécurité sur l’autoroute ! C’est pour les nuls ça. Ici, si on arrive à voir la plaque d’immatriculation de la voiture de derrière c’est qu’on n’est pas encore assez collé. Ils sont chaleureux quand même, ça me touche.
6. Dans le même sens, lorsqu’un italien vous double par la droite ou la gauche ( pas de jaloux ), il est coutumier de se frôler les feux. Ça doit être un bisou esquimau de bagnoles italiennes. C’est quand même beaucoup moins rigolo de se rabattre quelques mètres plus loin.
7. L’état des routes est un testeur géant pour vos amortisseurs. Attention, en tant que fille à forte poitrine je vous conseille le port d’une bonne brassière.
8. Si vous souhaitez poser une colle question automobile à un italien demandez lui où se trouve son clignotant.
9. Les tunnels ne sont pas sont pas de vulgaires trous creusés pour votre passage. Non, ils ont un nom bon sang ! Vous n’avez vraiment pas de cœur … Perso mon préféré c’est le San Bernardo entre Bologne et Florence.
10. Mention d’honneur aux chauffeurs de camions qui considèrent que tant qu’il y a des voies pour doubler on peut doubler. Un angle mort ? Qu’est-ce que c’est ?
Madi
Suivez moi aussi sur Instagram : @madi_mom_healthy

Mon 1er livre de cuisine est disponible à l’achat, cliquez sur ce lien : LIVRE

Publicités

3 Comments

  1. anaverbaniablog

    Je suis habituée à séjourner en Italie, mais du côté des lacs, dans la région du Piémont, et en Lombardie. Là c’est très différent, surtout en plein été. Les gens sont relax, courtois, et auraient plutôt tendance à rouler trop lentement.^^ Mais j’ai pu constater que ce’ n’était pas une généralité.^^ Rien qu’à Turin, c’est grillage de feux et klaxons à gogo. Et Milan… n’en parlons même pas !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s