Le jardin créole

Au delà d’un simple jardin pour colorer les pourtours d’une maison, le jardin créole a une réelle utilité.

En effet, il se veut à la fois esthétique mais surtout est doté de plantes médicinales, culinaires, et il contribue à préserver la flore antillaise.

À l’heure où certaines personnes ( et enfants ) ne savent pas reconnaitre certains fruits et légumes, cultiver un jardin créole est une valeur sûre pour transmettre des coutumes, des connaissances, et un respect de l’environnement.

On peut même parler d’agroécologie.

OK, mais qu’est-ce que c’est ce bordel ? C’est quand on mélange certaines plantes et cultures. Les plantes agissent alors en barrière écologique et aident les cultures à pousser tranquillou: on gagne alors en productivité.

Les jardins ne sont pas supers grands vu que ça appartient quand même à des particuliers, ça ressemble de loin à une jungle privée vu que des douzaines de petites plantes, arbustes, arbres y poussent. Mais tout cela est très sérieux, c’est pas juste le dieu des jardins qui s’est dit : « ah tiens je foutrais bien un petit igname là, ça va être sympa ».

On parle de niche écologique, on met des haricots à pousser entre des rangs de maïs par exemple, toutes les plantes s’aident les unes les autres. Certaines qui ont besoin de plus d’azote, vont être casées à côté de celles qui en créent le plus. D’autres couvrent bien le sol et évitent l’érosion. C’est un jardin savant.

d215cd6fa123d76d4e4f5bcec4ed3171.jpg

Avocatier

Pour réussir un jardin créole il y a 4 points clés à respecter : 

  1. Evacuer les eaux de pluie, que le terrain soit à plat ou incliné il faut faire un ou des canaux pour que l’eau ne stagne pas. Normal, sinon bonjour la grosse flaque et le paradis des moustiques.
  2. Le fatras ( non, pas le bordel dans une chambre d’ado ), dans les jardins qui reçoivent beaucoup de soleil, on créé une espèce de plancher avec des feuilles de pois doux, elles protègent le sol pour dire fuck aux mauvaises herbes, elles résistent au soleil et à la pluie, et finissent par devenir un super compost.
  3. L’emplacement des plantes, on active le neurone et en fonction de l’ensoleillement, du besoin d’eau, de l’inclinaison, de la faculté de cohabitation : on choisit judicieusement là où on plante ses vertes protégées.
  4. La diversité des plantes enrichie le sol et favorise la culture de tout ce petit monde.

 

On en fait quoi de toutes ces plantes ?

Ba les fruits et les légumes on les mange. Normal quoi, on va pas les faire pousser pour leur faire des bisous et les regarder pourrir. Par contre ce qui est bien, c’est que certaines écoles ou associations ( avec l’accord du particulier bien sûr, on débarque généralement pas par surprise dans le jardin des gens en mode « salut joël ! c’est juste pour montrer ta citronnelle à mes 45 élèves » ), vont sensibiliser les enfants à ces cultures. Leur expliquer que certaines espèces sont dans le popo, et que les entretenir dans les jardin c’est permettre à la plante de ne pas disparaitre. C’est aussi les éduquer à reconnaître la forme des plantes, et transmettre ces nouvelles connaissances.

ed729546ebadbcbfd8c9b0d0a6c819a5.jpg

Manguier

Les plantes médicinales, on se soigne au naturel. Évidemment, ce sont des connaissances qui s’acquièrent pendant des années, car les différentes utilisations et dosages ne sont pas au pif comme « je mets combien de pâtes dans l’eau? ». Ce sujet seul mériterait beaucoup et beaucoup d’articles, mais pour ne vous donner quelques exemples :

  • l’aloé défonce les piqûres d’insectes et les coups de soleil. On découpe une partie de feuille, on l’épluche un peu comme une banane et on se frotte le bobo avec. Bon j’avoue je me foutais bien de la gueule de ma grand-mère quand elle nous soignait avec ça pour les piqûres de méduse, mais maintenant je respecte à fond les ballons.

c93c1d7689a0209997b96bd571147d5d.jpg

  • la citronnelle, si on a des maux d’estomac on faire bouillir une petite poignée de feuilles avec 1L d’eau. On filtre avant de mettre dans une tasse, et on boit ça comme un petit thé.

118fd7020d5f33b988f32033e9bc0151.jpg

Bon voila, vous avez compris le principe.

Pour ma part, je suis aussi émerveillée par les jardins eux mêmes que ceux qui vous racontent tout ce que font leurs plantes. On a l’impression qu’ils connaissent tout sur tout en matière de plantes et ont une vie au naturel qui fait pâlir d’envie. Le jardin créole retrouve un peu sa popularité mais il mérite d’être plus connu pour tout ce qu’il représente de bien !

Madi

 

Suivez moi aussi sur Instagram : @madi_mom_healthy

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s