Un week-end au Mont St Michel

Je suis partisane de bien s’occuper de ses enfants bien sûr, mais parfois il était aussi très appréciable de se ressourcer en tant que femme, en tant que couple.

Parce que je les aime mes filles, ce n’est pas la question, mais parfois j’aime passer une journée sans entendre « maman » 12 milliards de fois par jour. J’aime aussi faire une journée sans me demander si ce restaurant a une chaise haute, et si on a le temps de se balader parce que dans tant de temps c’est le repas.

Alors, on s’est pris un week-end, juste tous les deux. Chose non faite depuis Mai 2015.

img_6468

On a choisi d’aller vadrouiller autour de Saint-Malo et du Mont Saint-Michel.

Nicolas avait reçu une smartbox pour son anniversaire, et en plus on avait une chambre gratuite via hotel.com ! Du coup on a rentabilisé à mort notre week-end.

Vendredi soir, je finis à 21h habituellement, donc là, le temps de déposer les enfants, le chat, mettre les affaires dans la voiture on était réellement sur la route à 22h. Depuis Paris, nous sommes à 4 heures de route. Nous avions notre première nuit à l’hôtel Cartier dans le Saint-Malo intra muros. C’était assez incroyable comme arrivée, parce que toute la ville dormait à 2h du matin, nous avons garé la voiture au parking sous terrain. Vous pensez bien qu’entre les murs, seuls les résidents ont le droit de circuler sinon on ne s’en sort plus ! Alors il parait que la nuit, sur le parking du port c’est gratuit, mais là c’était blindé, et en souterrain on a payé 15e il me semble.

Nous avons passé la Porte Saint-Vincent, épaisse de 9 mètre, éclairée et majestueuse, nous invitant à rentrer en son coeur. Je sais bien que là je ne vous raconte pas cela comme d’habitude, mais là c’est tellement incroyable, qu’on ne peut pas être vulgaire. Notre hôtel était juste à côté.

img_6519

SAMEDI

C’est un 3 étoiles, la chambre était moderne on va dire, bon pas de quoi se relever la nuit niveau déco, mais ça passe largement. Une chambre plutôt petite par contre, avec un petit lit. Moi à la limite, je le vis bien je fais 1m68 mais le grand gaillard là … il le vit beaucoup moins bien ! La salle de bain était très propre, et spacieuse. La douche était cool : bonne pression. Ce que j’ai apprécié également c’est le choix des cosmétiques d’hôtel : ils étaient d’origine naturelle. Le petit-déjeuner était bien, il y en avait pour tous les goûts, du salé du sucré, des fruits, des céréales, des produits bretons et locaux. Mais j’avoue que j’aurais bien aimé avoir une assiette chaude d’oeufs brouillés plutôt qu’un oeuf dur, mais ça ce sont mes goûts. Seul bémol, par des questions de logistique et de place la salle de petit-déjeuner se trouve en sous-sol, sans fenêtre. Donc c’est un peu bas de plafond.

Notre petit déjeuner avalé, nous décidons de nous balader un peu sur les remparts ainsi que sur la plage. Nous étions arrivés de nuit et n’avions rien vu !

Capture d’écran 2016-09-13 à 08.14.56.png

Je dois dire que je suis tombée sous le charme direct ! Cette balade sur les remparts a été un coup de foudre entre la ville et moi. C’est tellement grand, et sobre à la fois. Là dessus, on peut remercier l’architecture bretonne, et l’harmonie de la ville autour du granit. On se sent bien protégé dans cette forteresse, et du coup je trouve ça super marrant de voir des enseignes modernes avoir pignon sur rue. Ça nous rappelle en quelle année on est en fait.

Sur les bords de la vieille ville on a remarqué un bassin collé à la mer, rectangle, comme une piscine, mais construit de sorte à être rempli à la marée. Je sais pas les mecs mais déjà que j’ai du mal à me baigner autre part qu’en Guadeloupe, là c’est juste pas possible pour moi. J’ai froid pour les gens.

Capture d’écran 2016-09-13 à 08.16.24.png

Pour le déjeuner, on a fait le choix de pic niquer mais sain ! C’est-à-dire qu’on ne s’est pas acheté des sandwichs industriels, ni en boulangerie. On est allé au Carrefour, et on s’est pris de quoi manger des trucs qu’on aime, sans couverts, et répondre à nos besoins sainement. Au programme: presque que des produits locaux, encore mieux ! Des tomates cerises, des galettes de blé noir, dans lesquels on a mis des fines tranches de mimolette, et du jambon de poulet. En dessert, des compotes de pomme, et des galettes de riz au chocolat noir.

capture-decran-2016-09-13-a-08-17-35capture-decran-2016-09-13-a-08-17-53

 

Nous avons pris la route pour le Mont Saint-Michel, à vol d’oiseau ce n’est pas loin, mais c’est pas mal de petites routes, donc au final on a mis 1h. Le parking à présent est mieux pour encadrer le site. Il est discret, pratique, et ne défigure plus le Mont. Le parking coûte 11,70e ( en même temps on n’a pas vraiment le choix ). Ensuite il y a soit des navettes gratuites qui déposent au pied du Mont, soit des calèches payantes, soit nos pieds et honnêtement pour 45 min de marche c’est à plat et avec une vue incroyable. Autant utiliser nos pieds !

dsc_0002

Bon, ça en envoie plein les yeux.

Clairement, ça couple le souffle.

La sécurité se présente sous forme de gendarmes qui regardent du coin de l’oeil les sacs. Puis on s’engouffre dans le coeur de la ville. Alors c’est marrant, mais je suis de la génération qui a grandi avec Harry Potter, c’est à dire que quand les films sont sortis : quand il était en 6ème moi aussi, en 5ème moi aussi, et ainsi de suite plus ou moins. Et ben quand on passe l’entrée on se croirait dans le chemin de Traverse ! Dingue ! Ça grouille de monde, c’est étroit, y a des enseignes comme des girouettes partout. Par contre, nous n’étions pas beaucoup ( par rapport à l’été je suppose ) mais on a bien galéré à avancer.

J’ai été super déçue par la main basse de la société « La mère Poulard ». En gros 90% des boutiques sont des dérivés. Le restaurant de la mère Poulard, le café de la mère Poulard, la brasserie de la mère Poulard … ça n’en finit pas. Du coup, il manque les chiottes de la mère Poulard.

Passé la première volée de marches, on laisse tous les gens qui ne sont pas en forme, et ceux qui pensaient pouvoir faire le truc en poussette. La vue depuis les remparts est incroyable. On s’y attend, mais pas à ce point.

Nous décidons de visiter l’abbaye, en même temps c’est LE monument en question. C’est aussi majestueux que sobre à l’intérieur. Je ne pensais pas que c’était aussi vide. L’entrée coûte 9e si comme moi vous avez plus de 25 ans, et gratuit pour les plus jeunes. Nous avons déjeuné au pied de l’entrée de l’abbaye, face à la mer. C’était magique. Après nous sommes baladés au rythme des pièces. Difficile de croire que ce batiment a servi de prison pendant presque 1 siècle. Le cloître mérite vraiment de s’attarder, entre jardin et mer, l’architecture et la vue se mêlent avec délice.

Nous sortons de l’abbaye vraiment émerveillés, retour à la réalité avec plein de touristes qui stagnaient. En partant du Mont le vent était si fort qu’on avait l’impression qu’il nous mettait dehors. Là, j’ai senti à quel point ce lieu était autonome et limite fantastique ( dans le sens féérique du terme ).

Je ne vous conseille pas de céder à l’appel de la Mère Poulard, qui n’est que du commerce de masse maintenant. L’omelette mythique coûte 35e et je trouve que ça fait vraiment mal au cul.

En regagnant la voiture, nous décidons d’aller nous balader à Cancale, ville réputée pour ses huîtres ( mais j’aime pas les huîtres haha ). La ville se trouve sur notre chemin de retour vers Saint-Malo. Sauf qu’en arrivant on peine à voir devant nous tellement la pluie se fait violente. On décide alors de rentrer à l’hôtel.

Pour notre seconde nuit, nous avions réservé à la VilleFromoy, qui est sur le bord de mer, mais pas dans la vieille ville. Nous avons trouvé aisément à nous garer sans lâcher 15e par nuit dans le parking. Il s’agit d’un ancien hôtel particulier, transformé en hôtel. Honnêtement, j’ai rarement été dans un endroit aussi beau et de bon goût. On a été dans des beaux hôtels à Bruges et Amsterdam, mais c’est un ancien bâtiment et il a gardé son cachet d’avant. On a juste envie d’y rester pour toujours. Nous avions réservé via Hotel.com car nous avions une nuit gratuite ( car nous avions réservé 10 nuits quand nous étions en Italie en Mai 2016 ). J’ai rajouté les sous qu’il manquait et nous voila avec une nuit dans un hôtel incroyable.

photo-6-fac-ade-co-te-mer-parking-.jpgphoto-salon-piano-.jpg

Le soir, nous sommes allés dans la crêperie que nous avions repéré le matin, qui est sur les remparts, vue sur la mer. « Le corps de garde » On a simplement dû affronter la tempête pour y arriver haha. Pluie et vent qui ont bousillé notre parapluie de golf ramené de Venise. Nous tenions le parapluie à 4 mains, pour finir trempés quand même en arrivant. Les prix sont bas, une crêperie qui ne se la pète pas quoi. J’ai pris une galette de blé noir aux saint jacques et beurre d’ail. Délicieux, mais j’ai eu le goût d’ail jusqu’au dimanche soir haha. Chose marrante, nous avons dîné à côté d’une table autour de laquelle il y avait un prêtre et en face un mec qui ressemblait trop à Jésus. Nous sommes rentrés en nous baladant tout le long de la côte, en passant devant chaque jolie maison.

La chambre y était très confortable et spacieuse. Clairement adaptée aux personnes à mobilité réduite, avec un accès depuis la rue, une grande terrasse, et une salle de bain immense.

DIMANCHE

Capture d’écran 2016-09-14 à 19.01.36.png

Nous sommes allés marcher pour moi, courir pour nico sur la plage avant de manger. Le lever de soleil était incroyable, et respirer près de l’eau fait tellement de bien !

Le petit déjeuner ne nous servaient que des produits locaux, expliqués et mis en avant sur un tableau. Tout le monde se sert au buffet, et on vous apporte une crêpe chaude, de la compote maison, et du café ou thé selon votre demande. Également, on pouvait demander une assiette d’oeufs brouillés et bacon. Tout était délicieux.

Capture d’écran 2016-09-14 à 18.52.19.png

Après avoir rendu notre chambre, avec grands regrets, nous sommes allés nous promener à Dinard, juste de l’autre côté. On voit la ville depuis les remparts, et on voit Saint-Malo depuis Dinard. Je vous conseille vraiment d’aller visiter cette ville. On a tellement adoré qu’on a eu envie d’y vivre. On simplement posé la voiture un peu dans la ville pour ne pas payer de stationnement, et on s’est baladé sur le chemin côtier, bon dès qu’il y a un peu de monde ça devient vite relou. On ne marche pas vite, on traine derrière des escargots, en même temps des gens doublent en courant, d’autres nous croisent en poussette, bon, pas pratique. Mais après on est rentré par les hauteurs de la ville, et alors là c’est simple je voulais toutes les maisons.

Nous avons fait la même chose que la veille pour déjeuner, nous sommes allés nous prendre un picnic healthy au carrefour market pour manger quand on veut et où on veut, sans se ruiner. Nous voulions aller à Etretat pour le goûter en gros. Il y a 3 heures entre Dinard et Etretat, parce qu’en fait après Le Havre ce n’est que de la petite route.

On a réussi à trouver une place en plein centre ville, trop miraculeux. Et on a direct commencé l’ascension des falaises ! ( pour les filles qui font pipi souvent comme moi, il y a des toilettes publiques et très propres devant la plage de galet ). Je dois dire que certaines zones sont pas mal à pic. Ça fait chauffer les jambes c’est clair. Mais la vue, allalala LA VUE quoi. Incroyable. Vraiment c’est à faire une fois dans sa vie.

On se déconnecte de tout, et on est juste spectateur de la nature. En redescendant, on s’est fait péter une petite glace. On a mangé assis sur un banc devant la mer, rien de mieux.

 

En conclusion, je vous invite plus que jamais à visiter ces villes si vous ne les connaissez pas. Vraiment, cela vous créera de super souvenirs.

 

Madi

Suivez-moi aussi sur instagram @madi_mom_healthy

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s