Sauter un repas c’est double nul.

Quelque part au fond de soi on sait que sauter un repas ce n’est pas forcément bien. Mais mis en application dans le cadre d’un régime, tout à coup on commence à se dire : ah mais du coup demain je serai beaucoup plus légère sur la balance ! Et on essaye de se convaincre peu à peu que c’est pas une si mauvaise idée que ça.

Sauter un repas c’est chier dans la colle. Oui tu vas perdre du poids, le moment où tu auras le ventre vide, mais après le prochain repas que tu vas prendre, même s’il est light ton corps va se faire une super fiesta de calories, et se faire des rails de gras et de sucres avec ce que tu vas lui donner. Et quand tu fais la maligne à penser à ce super ventre plat que tu auras le lendemain : ba penses aussi à ce stock de gras que va faire ton corps dans ton dos, parce que tu l’as trahi en lui faisant la grève de la faim.

On peut sauter un repas dans plusieurs circonstances :

  • parce qu’on ne mange pas le matin, qu’on n’a pas trop faim, qu’on n’a jamais mangé de toutes façons le matin, qu’on a envie de vomir le matin. Bon, le petit-déjeuner est vraiment LE repas le plus important à prendre dans une journée. Il doit être copieux et équilibré pour donner au corps et au cerveau toute l’énergie nécessaire dans la journée.
  • parce que demain on veut avoir un ventre plat pour être canon. Alors, le ventre plat n’apparaît pas subitement par magie, on peut manger tôt le soir, et léger, boire de l’eau régulièrement dans la journée comme il faudrait le faire de toutes façons.
  • parce qu’on a trop mangé à midi et du coup on veut compenser. Non, encore une fois si vous mangez en mode fiesta le midi, pas le soir, puis le lendemain matin : votre corps va juste péter un câble et être très productif pour faire du gras « au cas où » vous recommenceriez. Donc on mange léger, et tôt.
  • parce qu’on est pressé, on doit prendre le train puis le métro, et on n’a plus de monnaie pour se prendre un sandwich. On anticipe, le dimanche on essaye de penser à comment vont se passer les repas de la semaine. du coup si on arrive à voir que le jeudi midi va craindre du boudin niveau timing, ba le mercredi soir on se prépare une petite salade qui va bien genre tomates quinoa avocat poulet, et si ça se trouve on peut même la manger assise dans le métro. Mais au moins on n’aura pas mangé de la merde.

Voila, en conclusion j’espère que vous avez retenu que sauter un repas = faire du gras le lendemain.

Madi

suivez moi aussi sur instagram : @madi_mom_healthy

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s