Je pars en Guadeloupe, je prends quoi ?

Je vais régulièrement aux Antilles pour rendre visite à ma grand-mère. Mais cette année ce sera la première fois pour mon mari et mon bébé. Candice y est allée deux fois avec moi depuis sa naissance.

Du coup forte de mon plus de quart de siècle d’expérience du terrain, on va parler dans cet article préparatoire au voyage :

  • des papiers
  • des (fdp) moustiques
  • du soleil
  • de la chaleur
  • du sport
  • de l’alimentation
  • du décalage horaire
  • des photos / vidéos

1/ PAPIERS

D’un point de vue administratif et adulte, j’ai choisi d’avoir un passeport, et pour mes enfants également. Nous passons au dessus des eaux internationales d’une part ( même si on atterri en France) , et d’autre part si demain on veut partir à l’étranger nos passeports sont déjà prêts.

Bon par contre, pour faire son passeport il ne faut pas être trop pressé : certaines villes vont vite, d’autres se foutent un peu de votre gueule. Donc on prévoit méga large, comme ça on est tranquille.

Une fois que toute la famille est munie de son passeport et de son billet d’avion, sachez qu’il n’y a besoin d’aucun vaccin ou médicament pour y aller ( si vous vous posiez la question).

2/ MOUSTIQUES 

Il va falloir lutter activement contre la bas. Entraînez vous au combat avant. Si comme moi les moustiques ne vous aiment pas trop, munissez vous d’une personne dont les moustiques raffolent pour qu’elle devienne votre propre anti-moustiques. Pratique, et écolo.

Sinon, pour vous comme pour les enfants, prévoyez pour la fin de journée des habits longs et légers. C’est-à-dire des t-shirts à manches longues et des pantalons. Oui il fait chaud, un peu moins le soir quand même, mais les moustiques sortent surtout quand la nuit se couche et adorent les endroits comme les chevilles et les poignets. C’est pour cela qu’il faut couvrir à la base.

En dehors des habits, vous pouvez utiliser de l’anti moustiques à appliquer sur la peau, c’est assez efficace. Veillez cependant à prendre quelque chose de non nocif pour votre peau et celle de vos enfants. Je vous déconseille fortement d’acheter les bracelets miracles: ça ne marche absolument pas. Allez sur le site de Pur Essentiel.

Pensez à allumer votre clim un peu avant d’aller vous coucher quand vous serez là-bas, les moustiques n’aiment ni les basses températures ni les doudounes.

Enfin, munissez vous d’une tapette pour bien les butter. Si vous arrivez à en tuer 3 sur 4 hurlez « Préviens ta famille !!!!!!! » à celui qui s’est échappé.

3/ SOLEIL

Le soleil là-bas est assassin.

Et je ne déconne pas quand j’utilise ce mot. C’est-à-dire que ma grand-mère et l’une de mes temps ont payé très chèrement les conséquences de l’exposition au soleil. Et mon papa a aussi une peau bien entamée par le soleil.

Aujourd’hui on sait que le soleil est dangereux, alors stop de se mettre en topless sur la plage avec de l’huile pour être la plus bronzée au retour des vacances. Il y a une différence entre avoir bonne mine, et cramer sa peu. Pour ceux qui ont des tatouages, il faut d’autant plus éviter de les exposer sans protection, sinon bonjour le vieillissement de la peau en vitesse accélérée. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mon article sur comment protéger ses tatouages ici.

Depuis que je suis enfant, il y a une règle chez nous: on ne sort pas au soleil entre 12h et 15h. Et la règle c’est la règle. Enfin à part si vous avez envie d’avoir un cancer de la peau.

À partir de 10h jusqu’à 12h, on tartine ses enfants avec le maximum d’écran total indice 1 milliard + chapeau + lunettes de soleil + 1 t-shirt ( au top si vous avez un lycra ). À partir de 15h, rebelotte, et on remet de la crème toutes les 2h bien sûr. À la fin de la journée, on met un après soleil pour hydrater la peau après qu’elle ait cuit toute la journée.

Tout ce que je viens de dire là, c’est évidemment valable pour les adultes. Si vous sortez faire du Kayak / de la planche à voile, pensez vraiment à vous couvrir le torse. Alors oui, je vous l’accorde, ce n’est pas cool si vous voulez faire de chouettes photos. Mais bon à priori je crois que les coups de soleil, et à l’extrême le cancer ce n’est très cool.

Pour les peaux très clairs, genre mon mari qui oscille entre le blanc et le blanc cassé, n’oubliez pas votre biafine.

Enfin, pensez à acheter toutes vos crèmes en métropole, car le coût de la vie est bien plus cher là-bas, et déjà que toutes ces crèmes ne sont pas donnés, autant ne pas mettre le prix d’une visite dans le surplus du prix d’une tube de crème solaire.

4/ CHALEUR

Forcément, qui dit soleil, dit chaleur. Il fait très humide en Guadeloupe et vous allez vous prendre une claque d’humidité dans la gueule en sortant de l’aéroport. On met 2 / 3 jours à s’habituer quand on ne connait pas, vous allez avoir l’impression d’avoir le corps entièrement moite.

Du coup, pensez à avoir un brumisateur pour toute la famille. Pensez à boire régulièrement de l’eau, et à avoir biberon / timballe toujours prêts dans un sac pour les plus petits.

Généralement, les chambres sont climatisées, et pour les budgets les plus modestes il y a des ventilateurs. Ceux qui peuvent se permettre d’avoir la clim pourront bénéficier d’un climat beaucoup moins lourd le temps de la nuit.

5/ SPORT

Forcément pour faire du sport, ce soleil et cette chaleur ça complique la donne. Si vous avez eu la canicule cette année ( ce qui est probable, à part si vous habitez dans une grotte près de la mer ), dites vous que c’est ce temps là tout le temps en gros.

Je vous conseille de plutôt sortir le matin, car la nuit aura un peu refroidie le sol et la température générale. Alors que le soir, à la tombée de la nuit il fait toujours aussi chaud, les moustiques et les chasseurs de filles sont de sortie. Si vous voulez courir une heure, et que le soleil se lève à 7h par exemple je vous conseille d’être partie au plus tard à 6h30, parce que je vous assure qu’à 7h45 déjà vous serez en train de cuire.

Je vous invite à faire attention à votre manière de vous habiller ( de manière générale ) lorsque vous courrez là-bas. Je sais que c’est chiant à lire, mais c’est aussi chiant à écrire ! Les mecs ont faim de filles là-bas, ils sont coureurs, et aiment draguer/faire des remarques. Alors si vous comptiez courir en short et brassière, je vous incite quand même à mettre un débardeur. Je sais qu’à titre personnel j’ai eu des soucis, et j’ai eu peur pour moi, alors que je courrais dans un endroit public. J’ai même évité cet endroit à chaque course après, parce que j’ai vu qu’une bande de mecs trainaient là exprès pour chasser de la fille.

Par rapport à la métropole, vous allez devoir redoubler de vigilance pour soigner votre corps pour qu’il puisse vous suivre en terme de sport avec ce nouveau climat. Donc dans le choix des habits, prenez des choses qui résistent bien à la chaleur et à la transpiration, qui soient aérées. Prenez deux paires de baskets si possibles, pour que vos pieds ne créent pas d’ampoules avec ce surplus d’humidité. Prenez également de la lessive pour laver à la main vos habits, parce que vous allez rapidement voir qu’au bout d’une seule course ils seront immondes.

Pensez à prendre avec vous une trousse de survie avec pansements, désinfectant, voltaren, doliprane, poche chauffante, strap…

6/ L’ALIMENTATION

Pour conclure sur le sport avec cet aspect important qui est l’alimentation, si vous avez l’habitude de manger des barres énergies avant / après un entrainement : prenez les avec vous dans votre valise, car vous n’êtes pas sur de les trouver là-bas ( et à un prix correct ), ou de trouver un équivalent.

Si vous avez des attentes spécifiques en matière d’eau ( autre que boire régulièrement ),il y a deux géants qui se partagent le marché guadeloupéen en gros. Capès / équivalent Vittel, et Matouba ( ma préférée ) équivalent Volvic.

Je vous déconseille de boire les jus et sodas sans trancher avec de l’eau là-bas. Car tout es saturé en sucres. C’est-à-dire que la nourriture salé est très épicée, relevée, voir grasse selon les plats, et de ce fait pour « équilibrer » les sucrés/salés, le sucré devient alors TROP sucré.

Pour ce qui est de vos habitudes de yaourt : il y a de la production locale, équivalent activia ( avec une guadeloupe dessus ), à un prix normal et super bon. Pour le reste évidemment tout ce qui vient de la métropole est super cher, alors que ce qui est « pays » ( à comprendre de guadeloupe ) est à un prix normal. Par exemple, préférez les oranges pays, les tomates pays, les aubergines pays, etc par rapport à celles que vous connaissez. Les fruits et les légumes ne sont pas tout à fait pareil, mais je vous assure qu’ils sont délicieux! Les oranges pays par exemple sont bien plus vertes à l’extérieur, mais elles sont mûres ! Pour les amoureux de bananes, cocos, canne à sucre vous allez être servi. Je vous ferai un article exclusivement sur la nourriture !

7 / DECALAGE HORAIRE

Si vous partez en hiver, il y aura 5 heures de décalage. Quand il sera midi à Paris, il sera 7 h du matin en Guadeloupe.

Si vous partez en été, il y aura 6 heures de décalage. Quand il sera midi à Paris, il sera 6 heures du matin en Guadeloupe.

Lorsque vous êtes dans l’avion pour aller en Guadeloupe, avancez votre main de deux heures seulement. Et bien oui, vous allez faire 8h de voyage et soustraire 6h de décalage horaire !

Si vous n’êtes pas habitué au décalage horaire, c’est un coup à prendre. En gros, naturellement le corps rattrape 1h par jour. Donc il faut bien 1 semaine pour être recalé. Ou alors vous faites la technique de sauvage de moi même, c’est-à-dire que quand vous arrivez à 14h en Guadeloupe ( 20h à Paris ), le temps d’arriver à l’hôtel / maison tout ça, aller on va dire 17H grand max ( 23h à Paris ), là vous êtes correctement déchiré. Et toute l’astuce réside à ce moment là, si vous vous couchez avec les poules, vous allez vous réveiller à 4h du mat ( 10h à Paris ). Alors que si vous décidez de tenir jusqu’à 22h/23h en Guadeloupe ( 4h / 5h du matin à Paris ), là vous allez tellement être mort de fatigue que vous aller dormir un peu plus tard, et vous recaler en 1 jour ou 2.

Il faut savoir que le soleil se lève tôt, mais se couche très tôt aussi. Ça peut surprendre, on peut avoir tendance à penser que lorsqu’on part au soleil c’est comme l’été et que le soleil se couche autour de 21h/22h, et bien en Guadeloupe c’est plutôt entre 17h et 18h30 grand max. La nuit tombe très vite également.

8/ PHOTOS ET VIDÉOS

Si vous vous tâtiez à prendre un pola, ou une go pro, c’est le moment de craquer, car il y a tellement de belles choses à prendre en photos / vidéos que c’est vraiment la bonne occasion pour se créer un souvenir numérique regardable à volonté.

Bien sûr, selon les affinités de chacun avec les marques, et selon les offres du marché, vous trouverez sûrement votre bonheur.

 

Madi

En espérant vous avoir aidé à préparer votre voyage !

Suivez moi aussi sur instagram : @madi_mom_healthy

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s