35 km dans Paris

Aujourd’hui j’ai décidé de faire une très grande balade dans Paris !  C’est un défi que j’ai envie de me lancer pour ce 15 août car je m’appelle Marie et c’est la Sainte Marie et la deuxième partie de mon prénom et victoire et j’ai envie d’accomplir quelque chose qui rend hommage à ce jour. Bon ça fait un peu couillon dit comme ça, mais j’aime me lancer des défis !

C’est comme ça que je profite des jours fériés ! La plus longue durée que j’ai fait  était 27 km le 2 août pour mon anniversaire et j’avais envie de dépasser ça! Bon après les 27 km, je ne les ai pas fait en une fois … le plus long que j’ai fait en un seul coup ça a été 15 km. Donc j’avais plusieurs craintes en commençant:  c’était avoir mal aux jambes ou avoir mal aux pieds, avoir envie de faire pipi devoir m’arrêter très régulièrement ( parce que je bois beaucoup et que j’ai une réputation de pisseuse dans la famille ),  ou alors qu’il pleuve et qu’on doive rentrer en métro.

Lorsque nous avions fait les voyages en Italie nous avions marché près de 21 km dans la journée mais cela était étalé dans la journée avec beaucoup de pauses. J’en garde des souvenirs de mal de pieds pas possible. Mais à présente je suis plus légère, et surtout plus entraînée ! Alors Candice était avec son arrière grand-mère, Aurore était avec sa grand-mère, donc aucun enfant pour qui cette très longue  balade aurait pu être désagréable.

Nous sommes partis à 11h15 de chez nous. Nous n’habitons pas très loin de Paris mais il faut quand même marcher un peu, c’est-à-dire 8 km.

Le premier tronçon de notre parcours consistait à rallier Paris par le bois de Boulogne. Nous avons parcouru un bout de chemin dans Suresnes pour descendre par le boulevard Henri sellier, rejoindre le pont de Suresnes, couper par le bois de Boulogne. En passant devant le Moulin de l’hippodrome nous étions à 5 km. Le bois était fermé car c’était un jour férié, alors nous avons pu profiter d’un très bel endroit qui avait presque l’air d’être en automne avec les chataigners qui perdent déjà leurs feuilles. Presque seuls au monde car nous avons croisé que quelques personnes. Cette portion est assez longue car c’est une ligne droite qui au final fait 1,5km, c’est un effet visuel !

Arrivés au boulevard Suchet; à la porte de Passy; nous rentrons dans le 16e arrondissement et première difficulté devant nous et Nicolas a une ampoule. Nous cherchons une pharmacie mais forcément nous sommes le 15 août alors tout est fermé, finalement nous sommes tombés sur un Monoprix ouvert et Nicolas s’est acheté une paire de chaussettes. Nous continuons à descendre dans le 16e pour atteindre le Trocadéro. Hélas cela était une déception pour moi car cela grouillait de touristes et cela sentait le pipi, il n’est pas très agréable de voir de si beaux monuments avec une odeur si infecte. Cependant, c’était rigolo de voir les touristes très bien habillés pour la photo avec la tour Eiffel et en même temps les chaussures très confortables parce que marcher dans Paris c’est fatiguant.

IMG_1931

Nous avons slalomé entre les gens et remonté par le quai Branly jusqu’aux Invalides il est alors 13h35 et nous prenons le temps de déjeuner. C’est un pique-nique entouré des Invalides à droite et du pont Alexandre III à gauche, et de beaucoup de touristes asiatiques tout autour de nous. C’est comme si nous n’existions pas, nous mangions et les enfants couraient très prêt de nous, les personnes filmaient alors que nous étions dans leur champ. Je suppose qu’il faut s’habituer après tout ce n’est pas ma ville mais j’avais l’impression que quelqu’un était allongé sur ma table de repas, et c’était bizarre.

À 13h55 nous repartons nous traversons le pont Alexandre III pour passer entre le Grand palais et le petit palais. La nef du Grand palais est toujours absolument admirable. Nous avons marché pour rejoindre la place concorde et nous nous sommes aperçus que nous sommes des parisiens vraiment pas civilisés par rapport aux touristes car nous ne traversons que quand y a pas de voiture que ce soit vert ou rouge tous les autres touristes attendaient bien sagement.

De la place Concorde nous avons remonté jusqu’à l’église de la Madeleine. Nous sommes rentrés dedans je ne l’avais jamais visité encore ! J’ai été absolument ébahie par sa splendeur. Grandiose comme le voulait Napoléon, on a le vertige qu’on regarde le plafond les oculi semblent si loin que cela donne des airs de masure au Panthéon à Rome.

De la place de la Madeleine nous longeons le boulevard des Capucines pour rejoindre l’opéra Garnier puis de l’opéra nous faisons la partie la plus longue qui consiste à rejoindre le Sacré-Cœur.

IMG_1944

À ce moment-là déjà fini notre bouteille d’eau nous avons la chance de retomber sur un Monoprix ouvert seul le Monoprix était ouvert en ce 15 août nous avons pu racheter une petite bouteille d’eau! Nous voilà repartis avec des provisions vers Montmartre.

Arrivés à la rue des martyrs, je découvre alors une rue vraiment fascinante avec des échoppes qui donnent envie de s’y arrêter. Seulement, si je m’étais arrêtée dans tous les magasins que j’aurais voulu j’y serais encore pour une semaine … c’était absolument ravissant, c’est vraiment l’idée du Paris sympathique et avenant que Nicolas et moi nous avions en tête. Des petits troquets, des boutiques de biscuits, de  belle déco, des gens qui sont de bonne humeur et qui partagent un verre autour de l’été : c’est vraiment cette idée que j’ai de Paris. L’ascension de la rue des martyrs jusque tout en haut près du Sacré-Cœur met notre cardio à rude épreuve mais c’est agréable une fois d’avoir gravi toutes les marches de tomber nez à nez devant cette si belle église. Cependant, il y a tellement de monde sur les marches que cela devient presque un lieu inconnu .

Nous redescendons pour rejoindre le boulevard Rochechouart afin de nous rendre aux Buttes-Chaumont. Cette partie était vraiment très désagréable car j’ai eu peur pendant près de 2 km. Jusqu’à présent les quartiers que je trouve beau mais peut-être un peu sales parce qu’ils sentaient l’urine c’était différent. Là, il y avait beaucoup d’hommes qui attendait dans la rue à nous regarder bizarrement je sentais qu’il fallait que je ne regarde personne … Nicolas avait la main sur le parapluie est prêt à bondir au cas où.

Arrivés au canal il est une césure franche et tranchée et nous rejoignons pour une dernière avenue les Buttes Chaumont. Arrivé au but, nous sommes à 20 km de notre parcours nous faisons une petite pause de 10 minutes pour reposer un pied pour ma part j’avais pris deux paires de chaussures que je changeais tous les 10 km.  Le parc était très beau. Des touristes anglais buvaient du rosé à 16h sûrement qu’ils pensaient avoir l’air très français à faire cela… Une petite fille très mal élevée a hurlé neuf minutes sur nos dix minutes de pause que nous avions pris, puis nous sommes repartis pour finir notre balade.

Nous avons longé le canal Saint-Martin qui a une partie très clodo et une partie très bobo nettement plus agréable mais les odeurs de joints, de bières et de pipi retenaient une partie de mon attention.

Après le canal Saint-Martin le boulevard Richard-Lenoir jusqu’à la place de la Bastille. Nous étions arrivés à 25 km et je commençais vraiment à fatiguer, à avoir très mal aux pieds et aux jambes, en particulier mal au genou droit, et dans le bas du dos:  je devais donc puiser dans mes ressources au-delà de la balade c’est le mental qui commencé à faire ses preuves.

De la Bastille voulions aller À Notre-Dame mais l’île était fermée par les policiers pour la procession du 15 août, pour ne pas nous mêler à la foule nous sommes restés sur les quais et nous avons fait une pause goûter à l’hôtel de ville. J’ai pris un jus d’orange et les bonnes vitamines du fruit m’ont aidé à repartir!  Nous avons remonté toute l’avenue Rivoli jusqu’au Louvre puis jusqu’à la Concorde puis jusqu’à l’Arc de Triomphe.

La partie sur les Champs Élysées n’était pas agrable car pour moi ce n’est pas la plus belle avenue du monde mais cela doit être l’une des plus touristiques nous devions slalomer entre les asiatiques qui ont économisé toute une vie pour venir s’acheter un Louis Vuitton, entre les filles qui voulaient dépenser leur argent dans 15 minutes de voiture de luxe, les personnes qui se prennent en photo devant la boutique du PSG, les gens qui mangent au café Renault et toutes les personnes qui pensent qu’elles mangent italien en allant à Via Piano. Bref, traverser la rue est un défi à cet endroit de Paris. C’est une belle avenue quand on considère l’alignement parfait entre la Défense, l’Arc de triomphe, l’Obélisque de la Concorde et le Caroussel du Louvre, mais vider de son monde elle doit retrouver un certain charme…

Arrivés à l’Arc de Triomphe, il est vraiment très difficile pour moi de poursuivre Nicolas a mal à la hanche mais il va bien. Les ampoules sous mes pieds commencent à exister un peu trop à mon goût, sachant  qu’il reste alors près de 11 km pour rentrer chez nous. Après tout il est déjà 19 heures, il faut bien que nous récupérions les enfants à un moment … Le temps de rentrer chez nous il aurait été 21 heures ! Il aurait été trop tard alors j’ai décide d’aller jusqu’à porte Maillot de prendre un bus qui nous amène directement chez nous et ensuite d’aller chercher les enfants.

Finalement cette journée j’ai marché 35 km et j’en suis fière. Je suis contente d’avoir visité une partie de Paris de cette manière, car nous avons prévu de passer par d’autres endroits mais le temps nous a manqué ! Avec plus d’entrainement, nous pourrions refaire une balade de ce genre, en partant beaucoup plus tôt, et en étant mieux équipé. Car ce qui m’a fait défaut ce sont les ampoules, et les douleurs musculaires étaient surmontables. En réalité, il faudrait ajouter 4 à 5 h de marche en plus pour tout faire, nous avons marché 8 heures tout de même !

Je vous conseille de vous lancer un défi qui vous fait sortir de votre zone de confort. Atteignez ce moment où vous avez mal mais vous continuez. J’ai continué 10 km sur ma douleur et j’en suis fière !

Madi

Suivez-moi aussi sur instagram : @madi_mom_healthy

Publicités

4 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s