Art Détox au Centre Georges Pompidou

le

L’autre jour où j’étais en train de bosser, je regarde ma boite mail parce que j’attendais un mail HYPER important et là, je découvre un mail parfaitement inattendu.

Quelqu’un que je ne connais pas, qui travaille pour un de mes musées préférés de toute la Terre, me propose de m’inviter à un évènement en 3 parties le dimanche qui arrive. Alors je lis le truc plusieurs fois, je me demande pourquoi moi, et je suis vraiment super contente.

Je suis invitée à être à 9h30 à Pompidou pour Art Detox. Une fois par mois, le musée propose à ses adhérents un voyage sensorielle différent d’une visite standard. Cela s’articule autour d’une oeuvre en particulier, et le parcours se décline comme un fil d’Ariane pour la suite. L’oeuvre en question c’est 1024 couleurs de G.Richter. Une oeuvre à laquelle je suis sensible dans tous les cas en dehors même de ce processus. C’est en partie une des choses qui m’a séduit en amont.

17675

J’arrive comme d’habitude hyper en avance, et là je vois plein de personnes beaucoup plus âgés que moi arriver. Bon, la j’avoue, j’ai un peu les mickettes. Au final, j’étais clairement la plus jeune, quelques rares trentenaires, et surtout beaucoup au dessus de 60 ans. Je sais pas pourquoi, mais j’avais une idée préconçue de personnes en moyenne autour de 25 à 40 ans.

Le Musée ouvre à 11h ou un truc du genre donc à 9h30 on était royal au bar à avoir le musée pour nous. L’accueil se fait bien, c’est gentil et il y a une bonne atmosphère. Je me suis rendue compte que c’était une activité que des gens ont payé, et moi du coup j’étais invitée. J’étais mi gênée mi flattée. Et Chloé, qui m’avait envoyé un mail m’a très bien accueilli également.

Bien ! Tout le monde est là ( une 50taine séparé en 2 groupes ), et nous retrouvons dans un étage des collections permanentes, 2 profs de shiatsu doux. Bon ça avait un nom particulier, genre Do-Yin où je sais plus quoi. Je m’attendais à une séance de sport sauf à ça haha. Et c’est le genre de pratique qui me rebute un peu. Dans le sens où, déjà j’ai compris pourquoi il y avait autant de personnes plus âgées, et je ne suis pas sensible au côté massons nous la tête, sentons notre respiration dans notre fond intérieur tout ça tout ça. Mais je crois que je suis la seule du lot à trouver ça chelou. En soit, nous sommes en plein milieu du musée devant une oeuvre de Bruce Nauman ( qui est censée être opressante, mais comme je n’ai pas la notion de claustrophobie je peux pas vraiment dire ) pour un réveil des sens. On change un peu de salle, on croise le deuxième groupe tout en sautillant et se faisant la pluie sur la tête avec nos doigts. Là clairement, ça me dépasse, mais tout le monde a l’air de trouver ça cool. Enfin bon, la séance se passe et tout le monde est content. Moi je suis plus en mode : c’était bien de s’agiter le bulbe devant des oeuvres, mais j’ai trouvé ça chelou.

On monte à l’activité numero 2. Après le corps, les papilles. Le chef 3 étoiles Alain Passard nous reçoit autour d’une assiette qu’il a pensé en corrélation avec l’oeuvre dont je vous ai parlé au début. Alors je sais pas si c’est moi, où si c’est parce que c’était dimanche, ou si parce que l’activité 1 m’a laissé dans un état chelou… mais j’ai moyen accroché. En fait, j’ai trouvé ça vraiment très intéressant le pont entre cuisine et art, en terme d’art gastronomique. Dans le sens où, c’est une question que j’ai longuement étudié dans des rendus lors de mes études d’histoire de l’Art. Top chef est une religion,  la compréhension de la grande cuisine et la connaissance des grands noms qui la caractérisent est important pour moi. Mais là, j’ai trouvé que le gars descendait un poil de son vélo pour se regarder pédaler. J’ai bien senti qu’il avait préparé un texte pour expliquer comment il avait ressenti cette oeuvre et retransmettre cette émotion en assiette : de saison et produits français. Du coup, il parlait, comme si des idées lui traversaient la tête à ce moment là, pendant que son assistante s’affairait dans tous les sens. Et en fait je me suis concentrée sur elle, ses gestes et c’était super intéressant. Bon après, problème : je suis une grosse chieuse niveau goût. Mais un truc assez hallucinant. Et le gars a réussi à réunir dans la même assiette un nombre beaucoup trop grand de choses que je n’aime pas. Genre 150 milles espèces de carottes, de la betterave et de la truffe. Bon, j’ai mangé parce que je suis pas une ingrate non plus. Enfin, pas trop. Mais du coup je suis bien incapable de dire que c’était une assiette de ouf. Mais j’ai perçu de l’extase dans la salle.

Enfin, on redescend jusqu’à la conférence. Qui là a été le point d’orgue de ma journée. Le conférencier, qui est genre un espèce de génie, commissaire d’expo à Pompidou, était passionnant. Le sujet c’était l’oeuvre dont on parle depuis le début 1024 couleurs, liées notamment à Marcel Duchamp. Marcel c’est ma grande passion. Je suis la plupart du temps incomprise par l’ensemble des personnes ne percevant pas sa démarche, mais bon. Moi j’adore. Du coup, la conférence était faite pour moi limite. Je pourrais l’écouter autant que Candice aime regarder la reine des neiges. C’est pour dire.

IMG_5066

Et puis voila, il est déjà 12h passé et je sors de la salle, Chloé m’attends avec un petit cadeau, un sac du centre Pompidou avec des illustrations de Duchamp dessus, un carnet et 2 cartes postales. C’était inattendu et très gentil.

En résumé, je suis reconnaissante de cette matinée, de cette offre généreuse. J’ai fait des choses que je n’aurais pas eu l’occasion de faire. Pas sur que je puisse refaire du sport dans un musée, aussi chelou soit il. Pas sur que je puisse revoir de si près Alain Passard, et l’entendre me parler d’Art. Pas sur que j’assiste de nouveau à une super conférence. Je mesure à 100% la chance qui m’ été donné. Mais j’ai voulu vous écrire un article avec ce que je pensais vraiment.

En tout cas, si vous n’êtes jamais allé à Pompidou : allez y les gars. Il est génial.

Madi

Suivez-moi aussi sur insta : @madi_mom_healthy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s