Régime : je commence plus tard

le

Nous sommes fin mai 2018, les vacances d’été arrivent bientôt, et les résolutions de nouvel an sont passées depuis un bon moment, l’été est limite « trop proche » et les supers excuses pour ne pas commencer à se reprendre en main arrivent en même temps que les nouvelles collections dans les magasins.

Cela fait un moment à présent que je fais ce métier qui consiste à suivre des personnes dans leurs objectifs de perte de poids. Et de ce fait, je parle avec des personnes qui ont envie de perdre du poids mais à qui il manque de la motivation, des connaissances en alimentation et en sport.

Là on ne va pas parle de nutrition mais de motivation.

La phrase qui revient le plus souvent en ce moment c’est « je ne veux pas faire d’efforts pendant les vacances car je veux profiter ».

POURQUOI MANGER EQUILIBRÉ N’EST PAS UN SYNONYME DE PLAISIR ?

Mes amies, il n’y a jamais aucun bon moment dans l’année pour perdre du poids. Et toute l’année j’ai des excuses saisonnières. Voyons ça ensemble, et surtout regardez s’il y en a que vous croisez dans votre tête au cours de l’année.

JANVIER : Non je ne peux pas commencer maintenant, il y a tous les restes des repas de fin d’année à finir. Et puis y a la fête des rois, je veux profiter avec les enfants. Et puis y a la chandeleur je veux profiter avec les enfants.

FEVRIER: Non mais je ne peux faire maintenant, les potes nous invitent souvent faire des bouffes en ce moment donc c’est raclette, tartiflette etc. Non je peux pas faire en ce moment parce que y a les vacances ( parfois au ski ) du coup je veux profiter donc je ne peux pas faire. Et puis y a le repas de la saint-Valentin donc je vais en profiter.

MARS : Les beaux jours commencent à revenir, alors on va voir la famille, on sort du coup je veux profiter, et puis Pâques arrive bientôt donc c’est pas le moment alors que je sais pertinemment que je vais avoir une tonne de chocolat.

AVRIL : Y a tous les repas de Pâques, et puis parents divorcés, ou les beaux parents du coup beaucoup d’invitations, donc pas possible. Je veux profiter. Et puis y a les vacances de Pâques donc je ne veux pas me prendre la tête avec ça. Je veux profiter niveau sorties, avec les enfants etc.

MAI : Ahlalala les jours fériés c’est pas facile, du coup on est toujours à droite à gauche voir la famille les amis, ou alors on est parti en week-end… donc je veux profiter. Les barbecues commencent, donc impossible de faire attention. Et puis j’ai été prendre un pot en terrasse avec les copines donc pareil là j’ai enchainé les apéros et impossible de faire un régime à ce moment là.

JUIN : Non ba c’est trop tard maintenant, je veux dire les vacances c’est le mois prochain ou en août. Je vais pas commencer maintenant et me mettre des contraintes pendant les vacances … Les enfants vont être là tout le temps, c’est vraiment pas le moment. Et puis je te parle même pas des pic nic et des apéros c’est foutu.

JUILLET : C’est les vacances, donc grass mat, et je mange ce que j’ai envie. Il fait chaud j’ai pas envie de cuisiner, j’ai envie de glaces. Et puis on voit tout le temps la famille, les potes donc BBQ et apéros à gogo. Surtout quand on sort faire des balades, ou à la plage, on va au plus simple. J’ai vraiment pas envie de m’emmerder avec tout ça.

AOUT : idem hein. Mais pour celles qui bossent. Il fait chaud, pas envie de faire des grosses courses donc je vais au plus simple. Ou alors on profite le midi avec les copines / collègues c’est l’été après tout on va pas déprimer avec de la bouffe qui fait chier !

SEPTEMBRE : Ohlalala retour des vacances, c’est la rentrée. Le temps de prendre le rythme on verra plus tard parce que là le nouvel emploi du temps, les fournitures scolaires, les enfants à droite à gauche je cours partout je rentre je suis épuisée. Donc là clairement c’est pas possible.

OCTOBRE : ce temps déprimant, le froid qui revient … et puis les vacances de la Toussaint c’est le retour des raclettes et des apéros… Ah et y a Halloween … c’est une fête hyper commerciale mais bon ça fait pas de mal de temps en temps des friandises ! Donc bon, je verrai plus tard.

NOVEMBRE : Je commence les cadeaux pour la famille, donc j’ai pas forcément le budget pour bien manger. Et je sais pas toi, mais ce froid, la fatigue de la fin d’année j’ai clairement pas envie la, je suis déprimée, je vais pas me rajouter une contrainte en plus.

DECEMBRE : vivement que cette année se finisse j’en peux plus. Je suis crevée, les enfants sont épuisants, le boulot je t’en parle même pas. Et puis de toutes façons avec les fêtes de fin d’année qui arrivent c’est foutu.

Et puis je ne te parle même pas des anniversaires dans la famille, des mariages, des pendaisons de crémaillère etc. Y a toujours une bonne raison pour faire plus tard.

Aller je commence lundi prochain. 

Aller je commence tel début de mois : nouveau mois nouveau départ.

Aller je commence en Janvier, c’est ma résolution.

Aller à la rentrée je reprends bien les choses je veux être canon sur les photos de Noël.

Aller, ça sera mon été, je m’y met 4 mois avant.

Et puis parfois, tes excuses peuvent s’inverser aussi.

Impossible de faire un régime en vacances, j’ai trop de tentations. Quand je serai au travail, je serai coincée à mon bureau je serai obligée de bien manger // Impossible de faire pendant le boulot, y a toujours une fille qui amène un truc à bouffer je peux pas dire non. Et puis j’ai faim donc j’ai des gâteaux dans mon tiroir. Et quand on va à la cafet ou au resto y a jamais ce que je veux donc je peux pas bien manger. Et quand je rentre je suis crevée j’ai pas envie de cuisiner. Ça sera plus facile quand je serai en vacances, j’aurai le temps de bien faire à manger.

Tu vois ce que je veux dire là ?

Tu repenses à toutes tes contradictions perpétuelles qui se télescopent dans ta tête.

Si aujourd’hui tu n’es pas bien dans ton corps : c’est aujourd’hui qu’il faut changer. REPORTER LE PROBLEME N’EST PAS LA SOLUTION. 

Tu auras toujours une famille qui va t’inviter, des fêtes entre amis. Tout ça ne va pas se supprimer le temps de TON régime à toi. C’est à TOI de d’ADAPTER. De communiquer avec les autres, demander à ce que le menu ait une variante équilibrée, de t’amener ton repas. La réussite est une question d’ORGANISATION et non de miracle.

C’est la discipline qui crée le mode de vie. 

Ne rejette pas la faute sur les autres, sur le temps, sur la période : ces kilos ce sont les tiens,. Il n’y a que toi qui porte la fourchette à ta bouche. Tu remplis le caddie et tu payes. Tu restes sur le canapé. Personne pourra faire les choses à ta place. Si tu es mal dans ce corps, pourquoi tu restes dedans plus longtemps ? La décision que tu prends aujourd’hui fera de toi déjà quelqu’un de différent, et demain un peu plus, et après demain encore un peu plus et ça y est ça fait une semaine et tu as déjà perdu du poids.

Et puis tu sais, des repas y en a 3 par jour. Donc quand tu as un diner un peu compliqué : tu as le petit déjeuner, le déjeuner et la possibilité de faire du sport. Ne sacralise pas autant un seul repas. Et d’ailleurs y a 7 jours dans la semaine. Donc quand tu sais que samedi soir y a un gros truc : tu as 6 jours complets et 2 repas pour gérer.

Tu manges pour vivre, pour que tes organes fonctionnent. La nourriture ne va en aucun cas supprimer ton stress au quotidien, tes peines et tes peurs. À la limite ça te soulage le temps de mâcher. Mais après quoi ? La culpabilité.

Alors est-ce que ça vaut vraiment le coup d’attendre « plus tard » ?

Madi

Suivez-moi aussi sur instagram @madi_mom_healthy

 

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. chenillenvol dit :

    Je pense surtout qu’avant la motivation vient l’état psychique : raison pour laquelle j’ai abandonnée régime/rééquilibrage… J’ai décidé de perdre 5 kg en 1 an, peu mais réalisable même en cas de grosse déprime : pas de pression, pas de déception (et si j’ai repris un peu je sais que j’ai le temps de reperdre tranquillement).
    Beau maillot de bain.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s