Projet de l’été : retaper une maison // 25-26-27 juillet

le

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas, si l’impression de ne jamais en finir était palpable le 25, ce 28 juillet au matin à l’écriture de cet article la notion de fin est nettement visible. La différence ? On a mis un gros coup de collier. Là où nous peignons 6/7h dans la journée, le 26 et 27 juillet nous avons peint entre 10 et 11h par jour. Nous permettant ainsi d’avancer un peu plus encore !

La déco arrive le 31 au matin, et Maman / mes frères / Nico ( pour le week end ) le 1er Août ! Voila une dead line et j’aimerais qu’un maximum soit fait d’ici là. Après, il faut quand même avoir en tête que nous sommes arrivés le 9 juillet, et que nous avons commencé à peindre le 10 juillet !

Mercredi 25 juillet 

Le couloir du haut est sous couché ! Je poursuis alors la sous-couche dans la cage d’escalier, ainsi que dans le couloir du bas ce qui représente pour la partie du jour 14m2 à la con, car une cage d’escalier c’est vraiment un truc chiant à peindre. Dans l’entrée ça veut dire aussi les placards bien moches qui bordent tout le mur d’accueil.

Dans la fin d’après-midi nous commençons à nous attaquer à la moquette de l’escalier : et là c’est le drame ! La colle est si fortement posée … on gratte à la spatule, à 2, pendant plus d’une heure pour n’avoir récupérer que 5 marches sur 15. Et nous avons arrêtés par douleur dans les mains ! Le reste promet !

Benoit trouve les horaires qu’il cherchait et partira pour prendre un camion le samedi 28 le soir, rouler de nuit pour arriver à Paris, charger la déco et devra se présenter le 31 au matin à l’aube pour le bateau du matin.

Jeudi 26 Juillet

Je me lève à 5h25, je prends du temps pour moi pour méditer, aller marcher, et à 7h j’attaque dans le vif du sujet !

IMG_1297

Je passe cette foutu 1ère couche de blanc dans les couloirs. Je commence par l’étage : je fais tout ce que je peux atteindre et avance en débranchant le cerveau. Benoit me rejoint vers 9h : j’ai alors fini l’étage et il ne lui reste que les hauteurs à faire lui bien plus grand que moi. J’ai fait la cage d’escalier également, je passe donc au rez-de-chaussé pour cette première couche. C’est très long car beaucoup d’angles, de portes à dégager au pinceau.

IMG_1318

Dans l’après-midi pour faire une pause dans la peinture, on descend tous les meubles qui étaient présent dans la maison et dont on ne veut plus. Parce que d’une part nous n’en avions plus l’utilité temporaire à présent et d’autre part nous devons préparer la salle de vie pour la peinture du lendemain. Au final ça fait un sacré nombre d’aller retour. L’un ne passait pas dans l’escalier ( et c’est à se demander comment il est arrivé là) donc on lui scié la gueule en deux : là il passait. Benoit ré investi sa chambre, et son lit.

Je commence la 1ère couche de bleu sur les placards de l’entrée : Fjord 4 de chez Luxens, la couleur est sublime. Mais c’est long et je dois tout faire au pinceau !

Nous n’avons pas du tout fait la moquette ce jour car nous avons repeint toute la rambarde, et par souci de séchage nous n’allions pas y jeter de la poussière de colle ( de merde ).

Je cesse toute activité le soir, pour me consacrer à mon travail. Je suis bien crevée c’est certain, mais ni l’un ni l’autre ne se feront tout seul.

Vendredi 27 juillet

Pour une fois je dors un peu plus et me lève à 8h30, ce qui est l’équivalent d’une grasse mat pour moi ! Je bois mon café bien déterminée à avancer un grand coup aujourd’hui encore. Alors je commence par le « moins » chiant pour moi : je passe la deuxième couche de bleu sur les placards de l’entrée : mine de rien ce sont 2 h de travail.

IMG_1358

Benoit pendant ce temps s’affaire à la deuxième couche de blanc à l’étage.

Au début d’après-midi nous profitons d’une accalmie  de la pluie pour aller à la poste chercher mon colis et ça c’est LE truc fun de la journée. Oui en ce moment il m’en faut peu. À peine revenu, je déballe mon truc, je lance une lessive, et je m’y remet. Entre 14h et 19h j’ai sous couché toute la pièce de vie : salon, salle à manger, pièce vers la cuisine, et un coin de la cuisine soit 45m2. Mais je ne voulais pas finir ma journée sans que cela ne soit fait. Benoit a fini la haut et la cage d’escalier. Il y a la rambarde à peindre et c’est une plaie.

Même si ce n’est que de la sous couche, le sentiment de progression en cette fin de vendredi est absolu. Il reste la cuisine en partie, et les 2 salles de bain, rien de plus. Et mine de rien ça fait du bien au moral.

Hier on m’a demandé sur instagram pourquoi faire aussi vite? Et pourquoi pas ? Je profite de ne pas avoir mes enfants, d’être libre et propriétaire de mes horaires. Je préfère faire un max d’efforts pendant un cours laps de temps, qu’un peu tous les jours pendant très (trop) longtemps. Et puis je n’y habite pas à l’année dans cette maison, donc il faut que le maximum soit fait cet été !

Vers 23h, la lessive était sèche j’ai alors fait la chambre 4, la bleue et c’est fou comme une couette et 3 coussins peuvent changer la donne !

Voila pour la progression de ces derniers jours ! J’ai hâte de vous faire bientôt les avant après définitifs avec toute la déco !

Madi

Suivez tout sur @madi.et.sa.maison

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s