Espace Arkose, l’article qui me met dans l’embarras

le

Aujourd’hui j’ai encore décidé de me faire des amis. Après vous avoir consulté sur instagram je finis par écrire cet article que je n’avais pas trop envie de sortir.

Pourquoi ? Parce que j’ai peur de passer pour une ingrate, une méchante et une snob. Un peu comme d’hab. Et puis après, je me suis rappelée que j’étais une vraie crevure alors c’est parti.

En vrai, vous m’avez toutes rassurées en m’invitant à dire la vérité, en choisissant mes mots.

Tout a commencé le 25 juin 2018, donc oui là ça va faire 4 mois dans 9 jours quand j’ai reçu un mail de l’agence de communication BernasCom, me proposant je cite « Serais-tu intéressée par l’invitation e-influenceurs ARKOSE? Pour découvrir le restaurant, le mur d’escalade, le Yoga…. » De la part d’une Géraldine. Je réponds gentiment parce que je trouve ça chouette comme concept. Ba oui ! C’est cool de se dire que y a un mur d’escalade et un restaurant avec une volonté de consommer local dans la pièce, et ce dans Paris intra muros.

La fille me répond rapidement pour me demander quand je suis libre, je réponds le 26 juin, que je suis libre le 5 juillet, mais que je pars le 9 juillet pour 2 mois de vacances en Bretagne ( objectif retaper la maison de l’île de Batz ). Et là, elle qui répondait rapidement me répond le

10 juillet pour me demander quand je suis libre ? Question que je ne comprends pas car j’y avais répondu le 26 juin. Et depuis que j’ai dit que j’étais libre le 5 juillet, plus de réponse… Donc je réponds ( et je me relis pour voir si j’avais écris de la merde, et non ) que j’avais déjà répondu à ça et que ba du coup je serai libre début septembre.

Le 21 septembre, mail de l’agence de nouveau ( mais de Rémy ) me demandant quand je suis libre. J’y réponds le lendemain, donc le 22 en expliquant très clairement que je suis libre le 26 et 27 septembre car le 28 je m’envole pour la Guadeloupe. Je reçois une réponse le 24 me disant qu’ils demandent au resto et qu’ils reviennent vers moi.

Le 28 septembre je reçois un mail de Rémy me demandant si j’ai pu me rendre à Arkose, et si non si je peux lui donner mes dates de dispo. Vous trouvez ça chiant à lire déjà à ce point de l’article ? Je vous assure que c’est aussi relou dans la vraie vie. J’explique que non vu que personne ne m’a écrit entre temps, et je rappelle mon absence du 28 au 9.

Le 1er Octobre, je reçois un mail de Géraldine me demandant si je suis tentée de découvrir l’espace Arkose à 12h, avec un speech presse pour expliquer le concept et comme quoi une bière Oskare me sera offerte ( bière artisanale). Donc je suis plutôt étonnée de ce mail dans la mesure où mon mail juste précédent explique que je suis absente du 28 au 9 octobre. Donc …. Je réponds que cooooomme je l’avais expliqué je suis à 6000 km. Elle me répond que Rémy a vu directement avec moi. Mokay. Donc Rémy et Géraldine travaillent pour la même agence ( ok pas au même endroit ) mais ne communiquent pas entre eux.

Le 2 octobre je reçois un mail de Rémy me disant que oupsi y a eu des bug de planning, et me demande de choisir une date de test. Auquel je réponds « à partir du 11 ».

Lundi 8, donc toujours en Guadeloupe, je reçois un mail me demandant quand je suis libre. Donc je dis « jeudi ou vendredi ». Rémy me dit : Ok pour vendredi. Ouiiii on y arrive, on avance. Je demande si je peux venir avec un + 1. Une copine ou maman quoi. Suite à quoi Rémy m’envoie les conditions c’est à dire mentionner le compte d’Arkose, celui d’Oskare, les # #arkose #arkoseclimbing #naturalurbanclimbing #blocpark #oskare #beer #biere #homemade #brewery #brewedbyloulou  et qu’ils comptent sur mon relai sur live / story / post dans le feed. En échange du test je suppose, mais si les # étaient clairs en l’occurence tout le reste ne l’est pas. La conversation se conclue par « n’hésitez pas à revenir vers nous pour nous dire si ça s’est bien passé, je vous souhaite un bon test ». (mercredi 10)

Vendredi 12, je pose les enfants à l’école et la nounou, on va à la gare avec Chloé à Bercy et je marche jusqu’à Nation.

J’arrive à l’adresse. Deux mecs sympas à l’entrée installent la carte, la déco etc. Je leur dis « Bonjour je viens pour un test, je viens de la part de l’agence BernasCom c’est Rémy et Géraldine qui m’ont invité » et là….. Le silence. « Euuuuh ouais ….. euh ba écoute je sais pas ….. » le mec cherche clairement de quoi je parle. M’explique que l’agence de com est un truc extérieur à eux et qu’ils ont pas des masses de contacts quoi. Il m’invite à aller demander à une Camille à l’intérieur. Donc déjà clairement je me sens comme une merde de meuf diva et exigeante. Je rentre, je vois que la déco est très sympa, ambiance cool, bonne musique. J’explique à la fille derrière le bar ( au final je sais pas du tout si c’est la camille ou pas j’ai oublié de lui demander ). Elle aussi ne voit pas du tout de quoi je parle. Je lui montre l’échange de mails histoire de vraiment lui montrer que je suis pas une blogueuse qui gratte TOUT pour plus se sentir. Donc elle voit bien le mail du « ok pour vendredi, je les préviens de votre venue » et que finalement personne n’est prévenu. Elle me demande ce que je fais dans la vie, donc je vous le dit pareil ici, le blog est un hobbie un truc exutoire pour moi et en aucun cas mon revenu. Je ne gagne rien avec le blog, ou alors 25 euros par an. Donc on n’est pas sur de la grosse richesse quoi. Elle est vachement emmerdée, et je me sens encore plus con et pas à ma place. Elle m’offre un café très gentiment. Et elle essaye de l’appeler deux fois. Personne ne répond.

IMG_3901

Donc je suis là, à avoir l’air d’une grosse conne, après presque 4 mois de mails à me demander quand je suis libre pour venir. Je suis venue et …. ça. La honte. Vraiment je suis gênée, pour moi, pour la fille qui sait pas quoi faire de moi, pour le gars dehors qui a du se dire « elles sont biens relous ces bloggeuses quand même ». Il est 12h, Nation c’est à 1h30 de chez moi, et j’ai 9% de batterie. J’explique à la fille que je suis maman de 2, que j’habite loin et que clairement le blog est un passe temps, que j’ai un autre métier donc bon.

Je ne les ai pas démarché, je n’ai rien exigé, et au final la honte. SUPER.

Je me décide à tester le resto histoire de ne pas être venue pour rien. Je n’ai pas mon livre, donc je déjeune avec mes pensées. La décoration du restaurant est très chouette. C’est ambiance bois, industriel, urbain un peu bobo. La carte est courte et simple. Ce qui témoigne la volonté de travailler avec des personnes d’île de France et j’apprécie la démarche. Ce n’est pas très cher pour Paris. En moyenne 8e l’entrée, en moyenne 18e le plat. J’ai pris un jus d’abricot bio, une burratta, un burger. Tout fait maison même le bun. Donc le resto je vous le conseille vraiment. Le service est bien et c’est très bon. Rien à dire la dessus ! Je n’ai pas pris la bière car je ne bois pas d’alcool.

Pendant ce temps, j’envoie un mail expliquant ma déception quant à la situation et la gêne que cela occasionne. Le gars me répond assez rapidement pour me dire qu’il n’avait pas mon numéro de téléphone et que je n’avais pas dit à quelle heure je venais. Deux choses qu’on ne m’a pas demandé comme je lui ai expliqué.

Il m’appelle ensuite, pour s’excuser et me dire qu’il a appelé le lieu pour prévenir que j’étais là. Genre la star a râlé … la honte continue pour moi. Mariah Carey vous salue depuis sa burrata. Il m’explique aussi que j’aurais du l’appeler car il est hyper dispo. Sauf quand Arkose l’a appelé hein du coup (ce que je lui ai dit). La bonne ambiance.

Je finis, mon portable est chargé. Je pars voir mon addition. Et là, je m’attendais vraiment à un geste dans le sens où touuuuuut ça depuis le 26 juin c’est un mail pour me demander de venir tester, en tant qu’influenceur. Donc je m’attendais à un geste à la base. Et du fait du pataquès de la journée, je m’attendais à un double geste au delà du « excusez nous ».

Et bien non. J’ai tout réglé moi même mes 28 euros. Donc viens tester, mais paye tout. Logique.

 

Au final peut être je suis vraiment conne et que je ne connais pas les règles tacites du monde des influenceurs. Mais personnellement quand je dis, je t’invite, je prends en charge à mes frais les dépenses. OU PAS donc.

Quand je crée une situation emmerdante, je compense par un geste en plus de mes paroles. OU PAS donc bis.

Donc Rémy et Géraldine, si vous lisez mon article, je vous invite à revoir votre communication, et à relire nos 4 mois de mails. C’était tout sauf sérieux et engageant. Ça dessert complètement le lieu. Peut-être avez-vous espéré que ça me passerait au dessus et que comme beaucoup de bloggeuses je suis prête à tout ( et donc oublier une comm de merde pendant 4 mois ) pour me faire inviter partout : non.

En résumé, aller à Arkose c’est vraiment sympa. Si vous avez la possibilité d’y aller en semaine hors mercredi vous aurez moins  de monde.

IMG_3907IMG_3919IMG_3921IMG_3922

Si vous êtes bloggeuse ou influeuse, attention avec cette agence.

Madi.

ps : non je n’ai pas reçu de sous pour cette collaboration

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s