Los Angeles

Avec Chloé, on est partie 10 jours aux États-Unis pour le boulot.

50613887_389421725140941_5512150762714562560_n

Le vol 

Notre point d’encrage était à Las Vegas, car l’aller retour Paris Las Vegas coûte un rein, alors que Paris Los Angeles avec Norwegian ça va ! 189,90 le billet aller, sans bagage en soute, sans repas en vol. 40e pour rajouter 20kg en soute. Ce qui en définitif est vraiment pas cher pour aller à l’autre bout de la planète. J’avais peur du super prix low cost en fait, mais j’ai été agréablement surprise. Déjà, l’espace pour chaque personne est un peu plus grand que sur les autres compagnies. L’avion était ultra moderne. Un écran avec plein de films et séries ( faut juste penser à ses écouteurs à soi) . Et quand on est un gros bébé comme moi et qu’on aime pas beaucoup de choses, et ba c’est très bien on se prend son pic nic avant et tout va bien ! Le vol dure 11H30. Je suis habituée à 8h30, j’ai déjà fait plus long pour la Thailande, l’Afrique du sud, l’île Maurice, mais quand même 11h30 c’est long.

Y a un moment où je savais plus comment me mettre, quand bien même on avait des sièges en plus, 11H30 au même endroit, même sans enfant, y a un moment tu as envie de sortir. Et là, c’est le drame. Le soleil se couche tôt à LA, je sais pas pourquoi j’avais pas capté ça. Ce qui fait qu’on est arrivées à 17h, de nuit. Donc ça accélère bien la sensation de fatigue.

J’avais gardé un très mauvais souvenir de mon dernier passage à la douane américaine, lors de mon séjour à New York, on avait attendu 3h. Maman m’avait rassuré avant, car elle était allée à Miami pour le travail y a pas longtemps. On passe les machines automatique de douane, et là c’est le drame : 2H30 au total à attendre de passer devant un gars vraiment pas aimable. On a récupéré nos valises posées en plein milieu, et on a encore attendu même pour sortir de l’aéroport. La journée interminable. Mais j’étais très reconnaissante de ne pas avoir les filles, d’avoir juste moi à gérer et de ne pas avoir envie de faire pipi.

L’hôtel 

J’avais pris le Hilton aéroport, donc on a profité de la navette gratuite. À la sortie de l’aéroport, y a des spots indiqués avec les passages des navettes des différents hôtels, il faut juste se faire remarquer pour qu’ils nous voient, et voila!

49418598_503290770074991_1870809942215098368_n

On arrive dans un hall immense, avec 12000 sapins de Noël, c’était très américain. Joli, mais très dans la démesure. Des couloirs interminables plus tard nous voila dans notre chambre, avec deux immenses lits pour chacune d’entre nous. Pas hyper moderne, mais dans la catégorie : « pas dégueulasse / ça passe ». Chambre énorme, et salle de bain aussi. On s’est endormie direct.

Avec 9h de décalage, même en dormant beaucoup on s’est réveillées en plein milieu de la nuit américaine. Par rapport à la France, la vie continue. Tout était allumé et ouvert comme s’il était 10h et non 4H du matin. On a halluciné du Starbucks dans l’hôtel en lui même.

Les activités

On part le lendemain, donc on ne peut pas tout visiter. On a fait le choix de voir le Pacific et la plage. C’est pas hyper bien desservi, genre métro toutes les 20 min, la ville est gigantesque. Donc 9 dollars du uber plus tard on se retrouve près de Venice Beach. On tombe par hasard sur le marché bobobio du coin, on se prend des tartines d’avocat une empenadas au poulet et on va manger sur la plage. Cette petite heure entre la sortie de l’hôtel et mon cul vissé sur la plage m’a appris l’immensité et la démesure américaine. C’est tellement dingue de se dire qu’on roule sur des routes avec 10 voies. Que ce qui a l’air proche sur une carte est en fait à 1h30 de marche. C’est simple, on a voulu juste marcher le long de la plage : on a marché 16 km au final.

Et alors je sens que je vais me faire défoncer par tout un tas de fana de Los Angeles, mais j’ai pas été amadouée plus que ça par Venice beach. On est restée toute la journée sur cette plage, à la faire de long en large. Y a des belles baraques ok, c’était sympa, mais ça m’a pas fait ce wow auquel je m’attendais pour ce coin de Los Angeles. Alors que New York tu vois c’est le coup de foudre à chaque coin de rue pour moi.

50082508_350878745732160_6817444096232128512_n49566359_306982573279559_5678267457635090432_n50292194_2150552041872041_3379405170436734976_n

On s’est arrêtée à mi parcours à la jetée de Santa Monica. Le soir, de retour à l’hôtel, on a profité du jacuzzi extérieur et on s’est dit : wow, hier on était à Paris, là on est à Los Angeles et demain soir on est à Vegas.

49831872_2502459183138149_5512426168902483968_n

Le lendemain on a travaillé, pas très fun, mais on était pas là que pour des vacances non plus. On est parti prendre notre bus à la gare de Downtown LA. Sur la route, on a pu apercevoir l’immensité de la ville et ça en donne presque le tournis. On a vu le panneau Hollywood de loin et ça fait tout bizarre ! On a pris un café glacé à l’ombre d’un sapin gigantesque, dans une gare très hispanisante: c’était très sympa.

49949930_231598214419187_5209724093720428544_n

Los Angeles est une ville à découvrir complètement encore pour moi, et ça sera l’occasion de le faire avec Nico.

Madi

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Au régime ! dit :

    ça fait tout drôle le sapin de Noël en plein soleil comme ça ! Je n’ai jamais mis un pied sur le continent américain, mais je rêve de découvrir New York au moment de Noël justement, sous la neige !! ^^

    Et sinon, Chloé, c’est une collègue à toi si j’ai bien compris ? C’est le prénom que nous avons choisi pour notre petite fille qui vient de naître. hi hi hi

    Lya.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s