Les stéréotypes de genre et les enfants

Il faut prendre conscience que les enfants naissent sans codes sociaux. Pour eux, tout doit s’apprendre. Comment se tenir à table, comment être poli : ce genre de chose. D’ailleurs sur la politesse soit je vieillis et je suis aigrie, soit la politesse se perd. Mais au delà de tout ça il y a une chose qui se transmet parfois de manière automatique : ce qu’il convient aux petits garçons ou ce qu’il convient aux petites filles. Ce qui crée le clivage des genres dès l’âge des couches. Difficile de demander la parité quand ça commence au biberon.

La parité, et l’égalité des sexes se transmettent au plus tôt dans l’éducation. Je suis intimement persuadée que si un enfant voit pendant des années Maman qui fait à manger, Papa qui revient fatigué du travail, même si ses parents lui disent « tu peux faire le métier que tu veux » le schéma récurent familial est tenace. Au contraire, si un enfant voit un coup maman cuisiner, un coup papa cuisiner, un coup maman passer l’aspirateur, un coup papa passer la serpillère, un coup papa repasser, un coup maman faire les comptes : alors aucune tâche ne correspond à un sexe.

C’est pour cela que je dis qu’il s’agit d’éducation. Le temps des cours de couture, valse et bonne conduite à l’école des filles est révolu. Le temps de l’homme fort qui travaille et qui rentre à la maison pour mettre les pieds sous la table également. Je pars du principe extrêmement révolutionnaire qui consiste à dire qu’une maison se salie à deux, et donc se nettoie à deux, que deux personnes mangent, et donc que la cuisine peut se faire par l’un et par l’autre, que le linge n’est pas sali que par les femmes. Il s’agit de participer aux tâches de la maison. Non d’attendre que la magie de la maison se fasse, c’est pas parce qu’on possède deux couilles qu’on a un handicap si énorme qu’on ne peut pas se permettre de trier un bac de linge. 

En ce qui concerne les enfants, il y a un espèce de concours dès la naissance dès le poids et la taille de l’enfant. Informations médicales qui pendant un temps servaient à renseigner l’état de santé du petit être. Aujourd’hui à quoi cela correspond à quoi ? Proposer aux gens d’imaginer à quel point on s’est fait éclater la chatte ? en fonction du rapport poids kilos ? Et puis, est ce que en tant qu’adulte on se présente aux gens de la sorte ? Bonjour, Lucas, 1m78 67 kilos enchanté. Non.

Dans l’éducation que nous donnons à nos enfants, il y a des stéréotypes résistants. Comme les couleurs ou les jouets. Prenons les couleurs : Une petite fille peut très bien porter du bleu, comme un petit garçon peut très bien porter du rose. Bébés ils passent leur temps à se vider par tous les trous et à saloper un maximum de fringues. C’est pas meilleur de vomir sur du rose ou du bleu. Après, attention on n’est pas non plus obligé de lutter et refuser catégoriquement la couleur en question. Je pense qu’il faut juste se détendre. Bleu, rose, jaune, vert, violet, gris, beige, ce sont juste des couleurs, ça ne va pas soustraire le sexe de votre enfant. C’est le regard que vous avez sur ces couleurs qui va changer la donne. Je sais que quand je fais du shopping pour les filles, je vais aussi dans le rayon garçon. Exemple en date : le pull pat patrouille qu’Aurore aime tant. Candice a eu tout un hiver une super doudoune kaki issue du rayon mec. Je m’en fous mais alors royal.

Pour les jouets d’un enfant, j’ai proposé à mes filles uniquement des jouets sans genre et je les ai laissé me montrer leurs goûts, leurs attirances pour certaines choses ou pas. De ce fait, elles adorent les legos toutes les deux, les animaux, les livres de découverte de la nature. Mais la distinction se pose dans : Candice aime la cuisine en bois, les travaux manuels genre pâte à modeler, dessiner, puzzle. Elle s’en fiche des bébés, des barbies et ce genre de truc. Aurore quant à elle est passionnée de construction. Elle aime les voitures, les camions, les casques de chantier, les grues, les outils, les trains. Et quand elle touche le bébé corolle c’est pour utiliser sa tête en tant que marteau. Aurore utilise la cuisine aussi comme établi de bricolage. À la PMI elles sont confrontées à pleins d’autres jeux, à l’école aussi mais elles ont chacune établis leurs affinités et c’est très bien comme ça. Candice c’est plutôt soft, mais Aurore et sa passion des camion ben et des grues ça peut faire tressaillir les gens qui aiment voir les petites filles avec des barbies, moi je m’en fous. Et si elle avait préféré les barbies parce que ça aurait été son choix à elle, alors ok pas de souci aussi.

Je leur montre régulièrement des personnes fortes et remarquables. Et là je sens que je vais me faire des copines (ou pas). J’ouvre au fur et à mesure leur notion de tolérance et de normalité. De ce fait, aucune de mes filles ne sera choquée de voir deux filles amoureuses, ou deux garçons amoureux. Ou encore, pour elles un garçon qui décide de mettre une jupe ou une robe c’est pareil qu’une fille qui décide de mettre un pantalon ou un short. C’est juste un habit et on s’en fiche. Ou encore, pour elles, un garçon qui se maquille un peu ( ou beaucoup trop) elles sont simplement capable de voir si le maquillage est joli ou pas. Pour moi, un garçon qui sort dans la rue habillé d’une robe et hyper maquillé, qui assume qui il veut être c’est ce qui doit être respectable. Le fait de s’assumer, le fait de dire haut et fort « Monde, voila qui je suis ».

Les seules choses que je souhaite extraire de la normalité pour mes enfants sont: lutter contre les homophobes, lutter contre les racistes, lutter contre les gens qui ont un souci avec une religion. Devenir intolérante aux étroits d’esprit. 

Madi

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. missnounours dit :

    Excellent article. Effectivement il faut que nous parents donnions l’exemple à nos enfants notamment dans les tâches ménagères. J’ai de la chance d’avoir un mari qui sait cuisiner, coudre (il sait très bien utilisé une machine à coudre et une surjeteuse!), et partage avec moi les tâches ménagères et nous souhaitons donner l’exemple à notre fils car il n’y a rien de pire qu’un gros macho en bon et du forme (pour en avoir côtoyer à mon boulot je sais de quoi je parle!). C’est très bien que tes filles aiment des jeux qui s’adressent aux garçons, il en faut. Mon fils aime beaucoup jouer avec une poupée Corolle qu’on lui a offert à son dernier anniversaire et joue beaucoup avec sa petite cuisine ou sa dinette, je trouve logique qu’il joue aussi à des jeux de filles.

    Aimé par 1 personne

    1. Au régime ! dit :

      Je suis impressionnée pour la machine à coudre… Moi je n’y arrive qu’en tremblant ! Et mon mari encore moins ! lol

      J'aime

  2. Au régime ! dit :

    CLAP CLAP CLAP CLAP !!! J’ai pas trouvé mieux pour applaudir ton article par écrit ! J’ai une petite fille depuis deux mois, et à chaque fois que quelqu’un lui dit « oh là là, ce que tu es joliiiiie ! Tu vas faire craquer tous les garçons ! », je rajoute aussitôt sur le même ton débile « et toutes les fifiiiiilles » ! Je n’apporte également aucune espèce d’attention aux vêtements, tant que ça lui va et qu’elle est bien dedans ! J’ai d’ailleurs récupéré des fringues de mes frères et soeurs qui ont chacun eu une fille et un garçon. Donc c’est le melting pot dans le tiroir !! 😀 Et pour les jouets, on en est pas encore là, mais pareil, elle fera son choix : barbie ou camion, de toute façon moi j’aime les deux donc je jouerai avec elle quoiqu’elle choisisse ! 😀 😀

    Je rebondis moins sur la partie nettoyage de la maison, tout simplement parce que j’ai un mari en or qui fait la cuisine autant que moi et qui met les mains dans les toilettes pour les faire briller sans rechigner. Même si je dois le lui demander des fois…. lol

    J'aime

    1. Madi dit :

      clap clap de retour

      Aimé par 1 personne

  3. jujuprincesse dit :

    Bravo! Super article. Je reprends la phrase de Simone, on ne naît pas femme, on le devient. Le problème c’est l’inconscience des parents! Je suis comme toi, l’importance est de respecter leur choix tout en expliquant que autres choix sont possibles!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s