Les différences de dépenses entre Paris et la Savoie

Je me suis fait la réflexion l’autre jour que rien qu’en un mois la nature de nos dépenses avaient changées. À voir sur une période plus longue comme 6 mois ou un an.

Si la structure familiale reste sensiblement la même, l’environnement quant à lui a drastiquement changé. 

Par exemple, même si on n’était pas une famille fast food, tout était néanmoins à une portée de clic. Tout était près de chez nous, en quelques minutes seulement. Impossible d’aller en centre ville sans voir un mac do, un domino’s ou ce genre de chose. Là où je suis ( donc ça n’engage que moi et mon adresse ) je ne vois plus rien de tout ça, je ne croise plus ces enseignes au quotidien. Il y a un domac mais à 10 km, et bien : c’est fort agréable qu’il soit si loin. Je me rends compte que la distance calme la lutte. Dans le sens où, si tu l’as sous les yeux ton esprit t’impose à dire non. Mais que ce soit absent, plus besoin de lutter, tu n’y penses même plus. C’est très bien.

J’ai trouvé un cinéma mais loin de chez moi quoi, donc les UGC à 11e la séance c’est fini.

Je ne suis plus entourée de centres commerciaux et donc de l’envie de shopping en quasi permanence chez moi. Il y a des zones commerciales mais encore une fois à 5 ou 10 km. Donc faut prendre la voiture et avoir envie. Ça me calme.

Un meilleur accès à des produits de région a fait évoluer notre manière de faire les courses également. On y consacre plus de temps, plus de saison et de local, moins de sous.

Je n’ai pas de salle de sport près de chez moi, minimum 3km donc en soit ça va c’est pas hyper loin, mais ça change la donne avec les 300 mètres d’avant et surtout la suivante est à 10km donc je n’ai pas vraiment le choix.

Bon et c’est pas l’opulence de musée qui va faire que je vais claquer de la thune en expo.

Du coup, dans la journée il s’agit de mes pieds et moi, des balades au bord du lac, dans le centre ville et voila. Donc pas de bus, abonnement RATP. Tout ça c’est fini. Pas de déplacement à la gare en étant pressée donc plus de UBER.

Voila tous ces pôles de dépenses là sont révolus. 

Ce qui est certain c’est qu’on a un loyer plus élevé mais on est passé de 1000e pour 50m2 à 80m2 avec terrasse et jardin au bord d’un lac pour 1300e.

Nico fait au moins deux heures de route tous les jours donc beaucoup plus de frais d’essence.

Les dépenses à prévoir dans les mois qui arrivent :

Comme tout déménagement on va changer de meubles, donc ça va être une grosse source de dépenses.

Les aller retour sur Paris pour voir nos familles.

Se déplacer en Bretagne depuis la Savoie.

À voir les dépenses énergétiques dans ce nouvel appartement.

Seul le shopping sur internet reste pareil, à moi de me contrôler haha.

Madi

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s