Progresser dans le Zéro déchet

le

Après deux mois et demi pas chez moi, en septembre je retourne à mes petites habitudes.

En déménageant fin décembre 2018, je m’étais tournée vers le zéro déchet. Voilà où j’en suis à présent (et je me permets de préciser que cette démarche est personnelle, et donc non sujette aux critiques de personnes plus rapides ou plus lentes). Je ne fais pas ça pour être à la mode, ni pour « me » donner bonne conscience : je fais cela parce que j’ai la profonde conviction que c’est nécessaire. J’ai aussi la conviction que chacun pourrait faire beaucoup mieux, mais qu’hélas certaines personnes préfèrent se cacher derrière des excuses et liker des videos sur l’environnement. Mettre un dislike ne changera rien à la planète par contre s’enlever les oeillères qu’on a devant les yeux et AGIR oui.

Les courses :

On fonctionne vers en local ( français + hyper local ), de saison donc ça je suis très contente de nous. On fait les courses avec derrière absolument aucun déchet quand on rentre, je prends mes sacs pour le primeur, je m’en tape si ça gêne la caissière ( pesez la différence entre sa gêne et l’impact de X sachets plastiques juste pour éviter son regard )! Je fais tout ce que je peux faire moi même. Comme les pâtes, le pain, les yaourts, les compotes, tous les gâteaux de goûter. On ne consomme rien de transformé. On ne va plus au restaurant ( 1 fois en 8 mois au resto très côté de notre ville, et 1 fois au restaurant italien où les mecs font TOUT maison devant tes yeux ). Plus aucun fast food en livraison ou emporter. On boit de l’eau du robinet, filtrée.

Comment m’améliorer : diminuer encore plus mon extra, genre un avocat toutes les deux semaines. Peut être réduire à un toute les 3 semaines à présent… Et réduire encore plus notre consommation de viande, déjà très limitée. Pour ma part je ne mange pas de cheval, de lapin, de canard, de veau, d’agneau, de gibiers, d’abats. Il reste porc, vache, poulet et dinde. Je n’en mange pas tous les jours déjà, la plupart du temps c’est du porc ( sous forme de jambon sec ). Le poulet je dois en manger 1 fois par mois, et la viande rouge pareil. Je mange des oeufs. Je mange du poisson et des crustacés uniquement en Bretagne. Je suis à un moment de ma vie où j’ai conscience que je vis difficilement la mort d’un animal pour le manger mais ( et là je m’attire les foudres des végétariennes et vegan ) je ne parviens pas à passer de flexitarienne comme je le suis à végétarienne. À voir l’évolution dans les prochains mois. En dehors de ça, mon mec ne veut pas devenir végétarien, il respecte mes goûts mais impossible pour lui. Mes filles quant à elle : Candice ne mange pas de porc car elle n’aime pas ça. Aurore ça dépend de l’humeur.

A la maison, l’entretien : 

C’est le gros point noir chez nous. Je ne fais pas le ménage, c’est mon mec qui le fait. Il est extrêmement maniaque et applique un nettoyage « on a toujours fait comme ça » et pour lui les produits d’entretiens faits maison ne lavent pas assez bien, ou du moins pas comme il aime. Donc tout ce qui est lessive, sol, wc tout ça c’est vraiment la que je souhaite qu’on évolue ! À moi de trouver les bons arguments.

L’hygiène : 

Je me maquille peu et pas souvent. J’ai donc uniquement le maquillage que j’utilise et pas autre chose. Donc j’ai une seule palette de fard, pas de fond de teint, de l’anti cernes, un seul mascara, un seul liner, un blush, un rouge à lèvre et voila ! Mon tiroir est très peu rempli !

Comment m’améliorer: quand j’aurai fini mes produits, je chercherai des marques de maquillage éthiques pour l’environnement pour les animaux.

Pour me laver : savon et shampoing solide c’est ok, mais mon mec a du mal avec ça. À voir avec le temps ! Brosse à dents en bambou ok, dentifrice solide ok. Mais ça soule mon mec il a sa brosse à dents et son dentifrice perso. Oui oui il est résistant. Déodorant : je n’ai encore rien trouvé qui me convienne je pue toujours au bout de 10 min c’est insupportable. Coton démaquillant : j’ai des cotons lavables depuis 8 mois c’est good et je ne changerai pas. J’ai un oriculi pour les oreilles et c’est top. J’ai une cup et c’est good.

Comment m’améliorer : faire progresser Nicolas.

Les habits : 

Je donne toujours tous les habits que les enfants et moi ne portent plus. Et je fais le tri tous les 3 mois ( à chaque changement de saison ). Mais j’achète trop, et pas les marques qui vont bien pour la planète. Avec deux enfants de 5 et 3 ans, c’est-à-dire qu’elles grandissent vite, qu’elles tâchent et détruisent les fringues ( AURORE ), donc il m’est difficile de concevoir mettre une certaine somme dans un trousseau de fringues trimestrielles pour que ça finisse flingué. Genre 2e le t shirt à Kiaki qui va finir de toutes façons destroy ça me va. Mais pas pour la planète alors comment faire ? Pour moi, je suis Addict à la mode et je fais du shopping tous les mois, c’est mon plaisir. Par contre moi je ne grandis pas et je ne me roule pas par terre. Donc c’est vraiment quelque chose que je dois réguler.

Comment m’améliorer : Pour les enfants j’ai tenté Vinted cet été. 3 achats 2 putains de connasses de merde qui m’ont tous les coups possibles. C’est NIET. Affaire à creuser de ce côté là. Mais je refuse de mettre 30e dans 1 t shirt qui va survivre moins longtemps qu’une saison de top chef. Pour moi: je pars sur un mois shopping un mois sans shopping et alterner comme ça. Ne pas compenser en achetant deux fois plus le mois d’après haha, et chercher des marques cool mais pas babos non plus, je veux pas finir habillée en prof d’arts plastiques quoi.

Le quotidien : 

Nico prend son déjeuner depuis la maison, il n’achète rien à l’extérieur. Là on est good. Pour l’instant je conserve dans des tupp ou pots en verre ( recyclé d’achats d’avant ).

Je souhaite acheter du sopalin en tissu, des éponges écologiques, des gourdes pour chaque membre de la famille pour les sorties sans bouteille d’eau en plastique. Je souhaite acheter des charlottes de saladier en tissu.

Pour le goûter des filles à l’école j’ai des compotes à remplir moi même donc on est bon, et je fais les gâteaux moi même ( ça sera mangé à la maison par soucis de « ne le fait pas tomber par terre bordel » ).

Les déplacements ailleurs : 

J’ai la fâcheuse habitude d’aller à Starbucks dès que j’en croise un. Je dois absolument arrêter : en terme d’alimentation, de déchets et de prix. C’est vraiment une habitude sociale de merde que je dois changer.

Voila en gros ! Et toi, comment te situes tu dans tout ça ?

Madi

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s